JO 2021 - Tennis : Ugo Humbert et Jérémy Chardy s'invitent en quarts de finale

Ugo Humbert a créé la sensation mercredi à Tokyo en renversant le 4e joueur mondial, Stefanos Tsitsipas. Jérémy Chardy a de son côté disposé du Britannique Liam Broady, également en trois sets. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Ugo Humbert lors du troisième tour face au Grec Stefanos Tsitsipas, lors du tournoi de tennis des Jeux olympiques de Tokyo, le 28 juillet 2021. (GIUSEPPE CACACE / AFP)

Ugo Humbert continue sa route à l'Ariake Coliseum de Tokyo. Mercredi 28 juillet, le Français a réussi l'exploit de battre Stefanos Tsitsipas, qui s'est blessé en fin de deuxième set (2-6, 7-6, 6-2). Il affrontera Karen Khachanov en quarts de finale du tournoi olympique de tennis.

Lourdement défait dans la première manche, Humbert a bataillé pour remporter au jeu décisif le deuxième set après une blessure de son adversaire derrière le genou droit. Le médecin a dû intervenir, mais cela n'a pas suffi pour le Grec, finaliste de Roland-Garros, sorti dès le troisième tour et qui voit s'envoler son rêve olympique.

L'exploit d'Ugo Humbert qui s'offre Stefanos Tsitsipas en trois manches (2-6/7-6/6-2). Le Français affrontera Karen Khachanov en quarts de finale !

Il y a, en quelque sorte, eu deux matchs entre Ugo Humbert et Stefanos Tsitsipas mercredi. Le premier, qui a duré un peu plus d'un set, a été nettement en faveur du n°4 mondial. En 32 minutes, il a fait voyager le Français aux quatre coins du court pour prendre l'avantage au score (6-2).

Dominé puis revanchard, les deux visages d'Humbert

Bien aidé par son service (six aces) et commettant très peu d'erreurs (seulement quatre fautes directes), le Grec semblait alors se diriger vers une première victoire face au joueur tricolore, contre lequel il s'était incliné en novembre 2020 à Paris lors du Masters après un combat titanesque (7-6, 6-7, 7-6).

Puis, la tête de série numéro 14 de ce tournoi olympique est sortie de sa boîte. Plus offensif, en réussite au filet (sept points inscrits sur sept) et tenant bien son service (zéro balle de break concédée), Humbert a retrouvé sa combativité et sa justesse pour emmener Tsitsipas au jeu décisif. Le moment choisi par le Messin pour passer la surmultipliée et revenir à un set partout (7-6 (7-4)). Celui, aussi, où la rencontre a basculé.

En s'arrêtant en plein échange sur la balle de set victorieuse du Français, le Grec a fait naître l'inquiétude dans son clan. Assis sur le sol, le visage du finaliste malheureux de Roland-Garros ne semblait guère optimiste sur ses chances de succès dans la troisième manche. Après de longues minutes à se tenir la jambe droite, il rejoindra sa chaise, assisté du kiné, en boîtant.

Ugo Humbert recolle ! Le Français empoche la deuxième manche et revient à hauteur de Stefanos Tsitsipas. Un tie break de folie maîtrisé par le Mosellan, tandis que son adversaire souffre de la cheville.

Le dernier set est venu confirmer cette méforme physique de Tsitsipas, en grande difficulté pour tenir l'échange et commettant beaucoup de fautes directes. S'il a défendu sa chance jusqu'au bout en écartant trois balles de match, la quatrième - sur un ace - sera la bonne pour Humbert (6-2).

Pour sa première participation aux Jeux olympiques, le joueur de 23 ans disputera une place pour le dernier carré face au Russe Karen Khachanov, jeudi 29 juillet à trois heures du matin (heure française).

Chardy aussi verra les quarts

Ugo Humbert ne sera pas le seul représentant tricolore en quarts de finale. Jérémy Chardy, déjà vainqueur de la sensation Aslan Karatsev au deuxième tour, a également validé son billet en dominant le Britannique Liam Broady (7-6, 4-6, 6-1) après un peu plus de 2h30 de jeu. Il affrontera, jeudi, Alexander Zverev, tombeur de Nikoloz Basilashvili (6-4 7-6).

En double mixte, la paire Nicolas Mahut - Kristina Mladenovic a été sortie par les Russes Elena Vesnina et Aslan Karatsev (6-4, 6-2). Fiona Ferro et Pierre-Hugues Herbert sont, eux, en piste contre les Polonais Iga Swiatek et Lukasz Kubot après le retrait des Espagnols Paula Badosa et Pablo Carreno Busta, la première ayant été contrainte à l'abandon alors qu'elle disputait son quart de finale en simple contre Marketa Vondrousova.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La France aux JO de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.