JO 2021 : malgré une blessure au dos, le décathlonien Kevin Mayer décroche l'argent, la 27e médaille française

Le Français a terminé deuxième du décathlon olympique à Tokyo jeudi derrière le Canadien Damian Warner, à l'issue du 1 500 m.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Après Rio en 2016, Kevin Mayer a remporté une deuxième médaille d'argent olympique lors de l'épreuve du décathlon des JO de Tokyo. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

Comme à Rio il y a cinq ans, Kevin Mayer est vice-champion olympique du décathlon. Avec 8 726 points, Français a arraché la médaille d'argent du concours olympique jeudi 5 août à Tokyo à l'issue de l'ultime épreuve, le 1 500 m.

>> JO 2021 : suivez toutes les épreuves du jour en direct

S'il visait l'or olympique, le seul grand titre qui manque à son palmarès, le recordman du monde a dû se contenter de la deuxième place. Il termine derrière le Canadien Damian Warner (9018 points), nouveau détenteur du record olympique et premier homme à dépasser les 9000 points aux Jeux, et devant l'Australien Ashley Moloney (8 649 points). Le décathlonien tricolore a toutefois effectué une belle remontée jeudi, après des débuts très compliqués au Japon.

Il était mal embarqué avec un mal de dos récalcitrant. Et pourtant Kevin Mayer a tout donné dans le décathlon. L'issue du 1500 mètres garantit une médaille d'argent pour l'athlète français.

Première médaille en athlétisme

Mayer, gêné par une douleur au dos au début du concours, est passé par toutes les émotions lors ce décathlon olympique, le troisième de sa carrière. Cinquième à la moitié des épreuves, il avait réussi à grignoter son retard lors de la deuxième partie du concours, devançant ses adversaires directs au concours du javelot. Grappillant des places petite à petit, il avait fini par atteindre la deuxième marche du podium provisoire grâce à sa deuxième place au javelot - battant par la même occasion son record personnel avec un jet à 73,09 m. Une place qui s'est transformée en médaille d'argent à l'issue de l'ultime épreuve, le 1 500m. 

Le deuxième essai du Français a été plus que concluant. Kevin Mayer a atteint les 73,09 m avec la pointe de son javelot lors de l'épreuve comptant pour le décathlon.

"Au moment où je pensais que j'allais abandonner j'ai réussi à avoir une médaille d'argent. La médaille d'or était trop dur à atteindre pour moi, et je ne pouvais pas espérer mieux, je suis vraiment super content aujourd'hui", a déclaré le décathlonien à la fin du concours.

Rescapé des épreuves d'athlétisme

Avec cette médaille d'argent, Mayer offre à l'équipe de France d'athlétisme sa première récompense dans ces Jeux de Tokyo et la 27e de la délégation française. Mais le compteur des Bleus risque de s'arrêter là, sauf exploit du marcheur Yohann Diniz, qui dispute l'épreuve de 50 km marche, vendredi à Sapporo. Les Bleus espéraient en effet sauver l'honneur en athlétisme, avec deux représentants tricolores qualifiés en finale du 110 m haies. Mais ni Pascal Martinot-Lagarde, ni Aurel Manga (5e et 8e) n'ont réussi à grimper sur le podium. A trois ans des Jeux de Paris, les peformances françaises en athlétisme risquent de faire parler.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Athlétisme aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.