Kevin Mayer

Résumé de la rubrique

Kevin Mayer est un athlète spécialiste des épreuves combinées. Il est déjà monté sur un podium olympique, lors du décathlon des Jeux de Rio en 2016. Quinzième de ses premiers Jeux olympiques, à Londres en 2012, le champion du monde juniors fait des débuts remarqués chez les seniors en décrochant l’année suivante la médaille d’argent des championnats d'Europe en salle (heptathlon) et en terminant 4e du décathlon des Mondiaux.

Vice-champion d’Europe du décathlon en 2014, Kevin Mayer va se faire connaître du grand public en réalisant de superbes performances aux Jeux olympiques de Rio, en 2016. Après un gros combat avec Ashton Eaton, il obtient la médaille d’argent et offre à la France une première médaille olympique au décathlon depuis Ignace Heinrich, argenté en 1948. En 2017, Kevin Mayer remporte ses premiers titres internationaux : champion d'Europe en salle de l'heptathlon et champion du monde du décathlon. C’est la toute première fois qu’un athlète français est sacré au Mondiaux dans cette discipline. Kevin Mayer rejoint ainsi Eunice Barber, seule championne du monde de l'heptathlon (en 1999) pour la France.

Sur sa lancée, le Français va réussir l’exploit de battre le record du monde du décathlon lors du Décastar de Talence en 2018. Kevin Mayer devient le premier athlète à dépasser les 9100 points, avec un total de 9126 points engrangés sur les deux jours de compétition. Il a enchaîné les performances dans les dix disciplines : le 100 mètres (10’’55), le saut en longueur (7,80 m), le lancer du poids (16 m), le saut en hauteur (2,05 m), le 400 mètres (48’’42), le 110 mètres haies (13’’75), le lancer du disque (50,54 m), le saut à la perche (5,45 m), le lancer du javelot (71,90 m) et le 1 500 mètres (4’36’’11). Après un abandon aux Mondiaux de Doha en 2019, Kevin Mayer, champion d'Europe en salle de l'heptathlon en 2021, a pour objectif de décrocher l'or aux Jeux olympiques de Tokyo 2021.