Cet article date de plus de deux ans.

Paralympiques 2022 : Benjamin Daviet tient sa 3e médaille, Marie Bochet dit adieu aux Jeux... Ce qu'il faut retenir de la journée

Le porte-drapeau de l'équipe de France a encore brillé, samedi à Zhangjiakou, en ski de fond moyenne distance. 

France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Benjamin Daviet a remporté sa troisième médaille sur le ski de fond moyenne distance lors des Jeux paralympiques de Pékin, samedi 12 mars 2022. (KOTARO NUMATA / YOMIURI)

À la veille de la clôture des Jeux paralympiques de Pékin, c'est une nouvelle médaille qui est tombée dans l'escarcelle du clan français, samedi 12 mars. À défaut de l'or, Benjamin Daviet s'est contenté de l'argent sur le ski de fond moyenne distance. Anthony Chalençon, lui, a terminé à une poignée de secondes du podium. Enfin en ski alpin, Marie Bochet a dit adieu aux Jeux par la petite porte après une sortie prématurée lors de la deuxième manche.

Ski de fond : Benjamin Daviet à une seconde d'un troisième titre, nouvelle médaille en chocolat pour Anthony Chalençon 

Après l'or sur le sprint en ski de fond mercredi et sur la longue distance en biathlon vendredi, Benjamin Daviet entendait bien réaliser le triplé en individuel samedi à Zhangjiakou. Sur la moyenne distance (12,5 km), le fondeur de 32 ans n'est pas passé loin. Au terme d'une ligne droite finale où tous les yeux étaient rivés sur le chrono, le Haut-Savoyard est venu échouer à une petite seconde du Chinois Chenyang Wang, récupérant donc la médaille d'argent et devenant, avec Arthur Bauchet, le plus grand pourvoyeur de breloques pour le clan tricolore.

Frustré mais loin d'être abattu à l'arrivée, le skieur du Grand-Bornand a donné rendez-vous dès dimanche (à partir de 5 heures sur France.tv puis sur France 3) pour le relais open où il fera équipe avec Anthony Chalençon. L'objectif : ramener une quatrième médaille, en or si possible cette fois.

Le triple médaillé de Pékin, tout fraîchement vice-champion paralympique du 12.5km en para ski de fond, s'exprime après sa deuxième place pour une seconde et sur une potentielle chance de podium demain sur le relais avec Anthony Chalençon.
Para ski de fond - Benjamin Daviet : "Je ne peux pas regretter d'être à une seconde" Le triple médaillé de Pékin, tout fraîchement vice-champion paralympique du 12.5km en para ski de fond, s'exprime après sa deuxième place pour une seconde et sur une potentielle chance de podium demain sur le relais avec Anthony Chalençon.

Justement, dans la catégorie déficients visuels, le skieur de Morzine, accompagné de son guide Alexandre Pouyé, a terminé une nouvelle fois au pied du podium, comme lors du sprint, mercredi. Quatrième à sept secondes du bronze, difficile de ne pas nourrir de regrets au vu de la bonne prestation du duo sur la piste. 

Arrivés au pied du podium en para ski de fond (12,5km) dans la catégorie déficient visuel, Anthony Chalençon et son guide Alexandre Pouye ne regrettent pas leur course.
Para ski de fond - Alexandre Pouye : "Je suis fier d'Anthony" Arrivés au pied du podium en para ski de fond (12,5km) dans la catégorie déficient visuel, Anthony Chalençon et son guide Alexandre Pouye ne regrettent pas leur course.

Ski alpin : la "Reine des neiges" quitte les Jeux par la petite porte

Au regard de l'état de lassitude physique et mental exprimé par Marie Bochet samedi à l'arrivée du slalom, on serait presque satisfait que ces Jeux s'arrêtent maintenant pour la Savoyarde de 28 ans. Après une première manche intéressante bouclée à la quatrième position, la nonuple médaillée paralympique est tombée dès la cinquième porte lors de la deuxième manche. Une chute de fatigue, sans gravité heureusement, pour ce qui était probablement sa dernière course aux Jeux. Une chute qui contraste, surtout, avec le palmarès XXL de la "Reine des neiges", véritable icône du ski handisport français.

"Les Jeux sont finis, je n'en pouvais plus depuis le super-combiné", a-t-elle glissé au micro de France Télévisions, au bord des larmes. "J'étais en perte de repères, c'était une vraie violence d'aller au départ. Il y avait trop d'émotions, trop de tout (...) Je suis lessivée, il fallait que ça s'arrête." 

Pour sa dernière épreuve sur ces Jeux, la Française était la seule tricolore à prendre le départ du slalom qu'elle ne parvient pas à terminer. L'octuple championne paralympique repart de Pékin avec "seulement" une médaille d'argent et beaucoup d'émotions.
Para ski alpin (F) - Marie Bochet : "Un goût d'amertume" Pour sa dernière épreuve sur ces Jeux, la Française était la seule tricolore à prendre le départ du slalom qu'elle ne parvient pas à terminer. L'octuple championne paralympique repart de Pékin avec "seulement" une médaille d'argent et beaucoup d'émotions.

Ski de fond : Brian McKeever met un point final à sa légende

16 médailles d'or en ski de fond sur des Jeux paralympiques d'hiver, soit autant que l'ex-champion allemand de ski alpin Gerd Schönfelder. Samedi, Brian McKeever est encore un peu plus entré dans l'histoire du sport en s'imposant sur le 12,5 kilomètres (catégorie déficients visuels).

Avec trois titres à son actif à Pékin, le fondeur de 42 ans - qui dispute ses derniers Jeux - est venu mettre un point final à sa légende, entretenue depuis 2002 à Salt Lake City. Il s'élancera une ultime fois, dimanche, lors du relais open par équipes.

Le Canadien, Brian McKeever atteint la première marche du podium dans l'épreuve de para ski de fond avec temps défient toute concurrence (33:06'6).
Para ski de fond : Brian McKeever décroche l'or Le Canadien, Brian McKeever atteint la première marche du podium dans l'épreuve de para ski de fond avec temps défient toute concurrence (33:06'6).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.