Cet article date de plus de deux ans.

Jeux paralympiques 2021 : des chances de médailles en natation et tennis de table, les débuts du rugby fauteuil... Ce qu'il ne faut pas rater mercredi

Au programme de la première journée à Tokyo, de la para-natation, du para-tennis de table et du para-cyclisme. 

Article rédigé par franceinfo: sport - Apolline Merle et Hugo Lauzy
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Le Français Ugo Didier fait partie des chances de médailles tricolores en para-natation. (JOHN WALTON / MAXPPP)

C'est parti pour les Jeux paralympiques ! Pour cette première journée de compétition à Tokyo, mercredi 25 août, la France place plusieurs de ses représentants dans les différentes disciplines au programme. Natation, tennis de table, rugby fauteuil ou encore cyclisme sur piste : les Bleus seront décidément partout. Voici ce qu'il ne faut pas rater pour cette première journée d'épreuves. 

Ugo Didier et Claire Supiot en dignes représentants de la para-natation

Nouvelle sensation de la para-natation tricolore, le jeune Ugo Didier, 19 ans, entame sa conquête de trois médailles d'or sur 400 m, 200 m 4 nages et 100 m dos. Une recherche de la perfection pour ses premiers Jeux paralympiques qu'il va entamer avec les séries S9 du 400 m nage libre à 2 heures, mercredi (finale à 10 heures). Le sociétaire du Cercle des nageurs de Cugnaux s'est déjà fait remarquer en mai dernier avec deux titres sur 400 m et 200 m 4 nages aux championnats d'Europe de Funchal au Portugal. Son très bon ami, Alex Portal sera aussi de la partie mercredi sur le 100 m papillon S13 (dès 3h39). Comme Ugo Didier, il fait partie des favoris après ses bons championnats d'Europe conclus avec quatre médailles, trois en argent et une de bronze.

Chez les dames, il faudra suivre la revenante Claire Supiot (S9) sur le 400 m nage libre (dès 2h21 pour la série et la finale à 10h10).  Elle est la première française à participer aux Jeux olympiques puis paralympiques. En 1988, Claire Supiot, nageuse professionnelle, disputait les JO de Séoul. Touchée par la maladie de Charcot-Marie-Tooth en 2008, elle a repris le chemin des bassins et vise désormais une médaille aux Jeux paralympiques à Tokyo. On aura aussi un oeil sur le 50 m nage libre féminin avec Emeline Pierre (S9) à 3h33, qui a remporté sa première médaille de bronze sur cette distance au championnat d'Europe cette année.

À J-12 avant l’ouverture des jeux paralympiques, coup de projecteur sur une nageuse pas comme les autres, Claire Supiot. Il y a 33 ans, elle a participé aux Jeux Olympiques à Séoul, et maintenant elle participe aux Jeux paralympiques, une première ! Un concentré d’émotions à 53 ans…
La découverte de Claire Supiot À J-12 avant l’ouverture des jeux paralympiques, coup de projecteur sur une nageuse pas comme les autres, Claire Supiot. Il y a 33 ans, elle a participé aux Jeux Olympiques à Séoul, et maintenant elle participe aux Jeux paralympiques, une première ! Un concentré d’émotions à 53 ans…

On portera aussi une attention particulière au Brésilien Daniel Dias, qui participera à ses quatrièmes et derniers Jeux à Tokyo et qui a déjà l'un des palmarès les plus riches de l'histoire avec 24 médailles paralympiques dont 14 en or. Mercredi, il commencera son programme avec le 200 m nage libre (S5) à 3h56. 

>> Suivez les séries de para-natation dès 2h sur france.tv
>> Suivez les finales de para-natation dès 10h sur france.tv

Deux Français sur piste en para-cyclisme

En para-cyclisme, deux Français s'élanceront dans la course à la médaille. Chez les hommes, Alexandre Lloveras sera aligné en catégorie B sur le 4 000 m poursuite avec son pilote Corentin Ermenault. Les qualifications sont à suivre dès 4h52. Les phases finales seront à suivre dès 7h50 pour le bronze et 7h57 pour l'or. Le binôme est attendu au tournant après son titre de vice-champion du monde du contre-la-montre en juin dernier. 

Du côté des chances féminines, la France pourra compter sur Marie Patouillet, la seule femme à représenter la France en cyclisme sur piste à Tokyo, en C5 3 000 m poursuite individuelle (dès 4h17, puis à 7h25 finale pour le bronze et à 7h32 finale pour l'or). La jeune femme est en pleine montée en puissance. Pour ses premiers championnats du monde sur piste en 2019, elle avait remporté le bronze sur le 500 m arrêté. Dès l'année suivante, elle s'est améliorée et a décroché l'argent sur la même épreuve ainsi que sur l'omnium. 

Marie Patouillet lors des Championnats du monde de paracyclisme sur piste 2020. (Jean-Baptiste Benavent / Bleushandisport)

>> Suivez les épreuves de para-cyclisme sur piste dès 2h55 sur france.tv

Avalanche de Français en para-tennis de table

La France sera largement représentée dans l'épreuve de para-tennis de table, mercredi. Le premier Tricolore à débuter sa compétition sera Florian Merrien (classe 3), médaillé de bronze en individuel à Rio. Dès 4h40, trois autres Français lanceront leur tournoi paralympique : Clément Berthier (classe 8), Stéphane Molliens (classe 2) et Fabien Lamirault (classe 2). Si Clément Berthier participera à ses premiers Jeux, Stéphane Molliens, médaillé d'or par équipes à Rio et Fabien Lamirault, champion paralympique en individuel et par équipes à Rio, viendront pour confirmer à Tokyo. 

Mateo Boheas (classe 10) participera lui à ses premiers Jeux paralympiques et Lucas Creange (classe 11) tentera de faire mieux qu'à Rio, puisqu'il avait terminé 9e en 2016. Chez les femmes aussi on attend une médaille avec Thu Kamkasomphou (classe 8), championne paralympique à Sydney en 2000 et à Pékin en 2008. Véritable figure de la discipline, elle pourrait encore enrichir son palmarès à Tokyo. 

>> Suivez les qualifications de l'épreuve du para-tennis de table dès 2h sur france.tv

Entrée en lice de la France en rugby fauteuil

Ce mercredi marque aussi les débuts de la France en rugby fauteuil chez les hommes. Les Tricolores seront opposés pour leur premier match de groupe A au pays hôte, le Japon. La France participe pour la troisième fois consécutive aux Jeux. Les Français, septièmes au classement mondial, ne sont pas favoris mais veulent croire en leurs chances de médaille. 

>> Suivez le premier match de la France en rugby-fauteuil dès 13h sur france.tv

Deux Français engagés en sabre

Après la belle récolte de médailles par l'équipe de France d'escrime lors des Jeux olympiques, l'attente est tout aussi importante aux Paralympiques. Deux Français tenteront de briller mercredi dans l'épreuve de sabre en individuel : Romain Noble (catégorie A), médaillé d'or en épée par équipes à Rio et médaillé d'argent en épée individuelle à Londres, et Maxime Valet (catégorie B), médaillé de bronze en fleuret individuel et en fleuret par équipes il y a cinq ans à Rio. 

>> Suivez les épreuves de sabre dès 2h sur france.tv de Romain Noble (finale à 10h30) et Maxime Valet (finale à 11h).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.