Covid-19 : le festival francilien We Love Green reporté à septembre

Initialement prévu début juin, l'événement musical se tiendra finalement le week-end du 10 au 12 septembre du fait de la crise sanitaire, ont annoncé les organisateurs lundi 3 mai.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Festivaliers sur la pelouse du Bois de Vincennes, à l'Est de Paris, au festival We Love Green (2 juin 2019) (SADAKA EDMOND / SIPA)

"L'idée d'un festival assis au mois de juin n'est pas envisageable", écrivent les organisateurs de We Love Green dans un communiqué transmis lundi 3 mai. Le festival francilien, qui devait se tenir début juin, a été reporté au week-end du 10 au 12 septembre 2021 en raison du "contexte sanitaire". Il se tiendra au Bois de Vincennes.

We Love Green, festival de musiques actuelles soucieux de l'environnement, avait rassemblé 80 000 spectateurs en 2019 (il avait été annulé en 2020, mué en édition numérique). Le "format et la programmation seront confirmés en fonction de l'évolution du calendrier des réouvertures et des modalités du pass sanitaire", poursuivent les organisateurs. We Love Green aurait dû se tenir du 3 au 6 juin, dans une période encore sous couvre-feu à 21 heures et avec des jauges limitées, selon le calendrier de déconfinement annoncé le 29 avril.

Les billets achetés pour juin 2020 ou juin 2021 seront valables pour septembre 2021. Il y a sinon possibilité d'échanger pour l'édition 2022 ou demander le remboursement.

De gros festivals rock ont jeté l'éponge

D'autres gros festivals évoluant autour du rock ont purement annulé en raison de la crise sanitaire, tels Solidays (228 000 personnes en 2019), les Eurockéennes (128 000 personnes en 2019), Hellfest (180 000 spectateurs en 2019), Garorock (162 000 spectateurs en 2019), Main Square (115 000 personnes), Art Rock (80 000 personnes en 2019), Lollapalooza (95 000 personnes) ou encore Musilac (85 000 personnes en 2019).

Pour l'heure, parmi les festivals majeurs de musiques actuelles, les Vieilles Charrues (270 000 spectateurs en 2019) et les Francofolies (150 000 en 2019) ont promis de se dérouler en s'adaptant. Le Printemps de Bourges, prévu début mai (200 000 personnes en 2019) a été décalé du 22 au 27 juin. Côté jazz, différents festivals se maintiennent parmi lesquels Jazz à Vienne, qui a bouclé sa programmation depuis ses annonces d'avril, et Jazz in Marciac qui devrait bientôt dévoiler son programme, entre autres manifestations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.