Écologie : la primatologue Jane Goodall entre au musée Grévin

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Écologie : la primatologue Jane Goodall entre au musée Grévin -
Écologie : la primatologue Jane Goodall entre au musée Grévin Écologie : la primatologue Jane Goodall entre au musée Grévin - (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. Chopin, R. Kezal, B. Laigle, I. Palmer
France Télévisions
France 2
À bientôt 90 ans, Jane Goodall s'est battue toute sa vie pour la sauvegarde des grands singes et n'a cessé d'alerter sur les risques pour le climat.

C'est un face-à-face un peu surprenant pour Jane Goodall, à 89 ans. "Ça me rappelle l'époque où j'étais encore capable de vivre dans la forêt avec les chimpanzés. Les plus belles années de ma vie", explique-t-elle. La célèbre primatologue entre au musée Grévin. Un hommage à celle qui a changé radicalement notre regard sur ces grands singes. En 1957, elle a 23 ans, un simple diplôme de dactylographe en poche et se passionne pour l'Afrique et les chimpanzés. Elle les observe, jusqu'au jour où elle voit un mâle se servir d'une branche pour attraper des termites. L’outil n'est plus le propre de l'homme. 

Un émouvant sauvetage 

Jane Goodall est une pionnière, une scientifique aujourd'hui reconnue. Celle qui murmurait à l'oreille des chimpanzés œuvre à leur protection, alors que leur population ne cesse de décroître. On se souvient de cette image incroyable de Wounda, sauvée par sa fondation. Au moment où elle s'apprête à retrouver la liberté, elle revient vers Jane et l’enlace comme pour la remercier. Militante infatigable, elle n'a de cesse d'alerter les dirigeants sur la nécessité d'enrayer le désastre écologique en cours. Ce message elle l'a porté toute sa vie. Elle espère qu'il sera enfin entendu, alors que la COP 28 vient de s'ouvrir à Dubaï.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.