Calvados : la biscuiterie Jeannette, sauvée par ses salariés après une lutte acharnée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
Calvados : la biscuiterie Jeannette, sauvée par ses salariés après une lutte acharnée -
Calvados : la biscuiterie Jeannette, sauvée par ses salariés après une lutte acharnée Calvados : la biscuiterie Jeannette, sauvée par ses salariés après une lutte acharnée - (France 2)
Article rédigé par France 2 - O. Lenuzza, B. Laigle, N. El Abid, S. Chauvin, R. Laurentin
France Télévisions
France 2
L’avenir de la biscuiterie Jeannette, dans le Calvados, semblait écrit en 2013, avec sa mise en liquidation. Dix ans plus tard, où en sont les salariés, qui avaient pris leur destin en main ?

Elles vivent une seconde jeunesse, dix ans après une disparition programmée. Née en 1850, la biscuiterie Jeannette, placée en redressement judiciaire, a été sauvée grâce à ses salariés. "C’était une marque qui ne devait pas mourir. On s’est battues pour, on a réussi, il faut absolument que Jeannette continue de vivre", confie Marie-Claire Marie, une ancienne employée, et une résistance. Elle a participé, durant 344 jours, au blocage de l’entreprise. 

"C’est notre madeleine de Proust à nous"

Après un an de lutte, l’entreprise a trouvé un premier repreneur en 2015, puis un second en 2019. Marie-Claire Marie est entrée dans l’entreprise à l’âge de 16 ans. "La madeleine Jeannette, c’est notre madeleine de Proust à nous. Ça a toujours été sur la table chez maman", ajoute-t-elle. André Alcala, fidèle de la première heure, occupait l’usine la nuit. "Il fallait qu’on vienne la nuit, pour pas que les huissiers viennent, ou les gendarmes", se souvient-il. 

"Nos anciens, on va essayer de les rendre fiers, dit de son côté Benoît Martinet, le directeur général de la biscuiterie. (…) Ça nous donne envie d’aller nous battre pour développer l’entreprise encore plus." Après quatre ans de présence, lui et les 24 salariés ont doublé le chiffre d’affaires : 4 millions d’euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.