Le Brésil et le Portugal rejoignent la France en 8es, Onana écarté, 709 prisonniers iraniens libérés... Ce qu'il faut retenir de la journée du lundi 28 novembre

L'équipe de France, le Brésil et le Portugal sont les trois seules équipes qualifiées après la deuxième journée de la phase de poules de la Coupe du monde, qui s'est achevée lundi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Casemiro, André Onana et Ramin Rezaeian avec sa sélection de l'Iran ont fait l'actualité, lundi 28 novembre. (AFP)

Les jours passent, mais le suspense reste entier quant à l'identité des équipes qui disputeront les huitièmes de finale de ce Mondial au Qatar. Seuls le Brésil, qui a dominé la Suisse, et le Portugal, vainqueur de l'Uruguay (2-0), lundi 28 novembre, ont rejoint la France dans le club des qualifiés avec deux victoires en autant de rencontres. Egalement dans l'actualité, la mise à l'écart du portier du Cameroun André Onana, mais aussi la libération de prisonniers iraniens à la suite de la rencontre face au pays de Galles.

France, Brésil et Portugal déjà en huitièmes

Associer la France et le Brésil rappelle toujours de grandes heures de l'histoire des Bleus, et cela pourrait encore être le cas dans ce Mondial tant l'équipe de France et celle du Brésil semblent au-dessus du lot. Malgré la blessure de Neymar, les Brésiliens rejoignent les Tricolores dans le club des qualifiés en huitièmes de finale après leur courte victoire face à la Suisse (1-0).

Vinicius Junior lors de la rencontre entre le Brésil et la Suisse comptant pour la phase de poules de la Coupe du monde au Qatar, le 28 novembre 2022. (FABRICE COFFRINI / AFP)

Le Portugal est également monté dans le train des huitièmes de finale grâce à son succès face à l'Uruguay (2-0). Sinon, l'incertitude est totale dans la majeure partie des groupes et pratiquement toutes les équipes sont encore en course pour la qualification avant le dernier match de la phase de poules. Seuls le Qatar et le Canada (deux défaites) sont hors course.

Pluie de buts sur le Mondial

Si depuis le début de la compétition les matchs sans but ont été nombreux (cinq au total)les deux premiers matchs de la journée ont régaler les spectateurs. Si la Serbie l'a subi à ses dépens en se faisant reprendre (3-3) face au Cameroun, le Ghana, emmené par sa pépite de l'Ajax Amsterdam Kudus, s'est défait de la Corée du Sud au terme d'une rencontre d'une intensité folle conclue sur le score de 3 buts à 2. La fin de la phase de poules et l'incertitude concernant les futurs qualifiés pourraient là encore pousser les équipes à se ruer vers l'attaque. Réponse dès ce mardi.

Onana, le lion indomptable

La surprise a été de taille, lundi, lorsque Devis Epassy a pris place dans les cages du Cameroun face à la Serbie. Le natif de Soisy-sous-Montmorency, dans le Val-d'Oise, a fêté sa 6e sélection en remplacement de l'intouchable titulaire habituel, André Onana. Blessure ou mise à l'écart ? Le sélectionneur des Lions indomptables Rigobert Song a été clair en conférence de presse après le nul (3-3) qui permet aux Camerounais de rester en vie dans la compétition. Le joueur de l'Inter Milan "est mis de côté par rapport à l'indiscipline". Avant d'enchaîner. "Pour le moment, je lui ai demandé d'attendre et on aura l'occasion de voir s'il peut continuer. Ça dépendra aussi de lui et il faudrait qu'il revienne aussi dans les règles."

Le joueur de 26 ans pourrait ne plus être convoqué après ce contentieux, alors que se profile un match décisif face au Brésil. Un choix cornélien tant l'ancien joueur de l'Ajax est précieux pour sa sélection depuis ses débuts.

La victoire de l'Iran ouvre les prisons

La victoire de l'Iran face au pays de Galles a marqué les esprits à travers le monde, alors que la situation incandescente du pays touche la sélection depuis le début de ce Mondial. L'agence de l’autorité judiciaire Mizan Online a publié un communiqué annonçant la libération de nombreux prisonniers après ce succès. "A la suite d'un ordre spécial du chef de l’Autorité judiciaire après la victoire de l’équipe nationale de football contre celle du Pays de Galles, 709 détenus ont été libérés de différentes prisons du pays".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.