Coupe du monde 2022 : les Portugais dominent l'Uruguay et se qualifient pour les huitièmes de finale

Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo se sont imposés (2-0), lundi soir, au stade Lusail face à l’Uruguay. Ce nouveau succès les envoie directement au prochain tour.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bruno Fernandes, auteur d'un doublé, est félicité par le capitaine portugais Cristiano Ronaldo, à l'issue du match Portugal-Uruguay (2-0), le 28 novembre 2022, au stade Lusail. (ODD ANDERSEN / AFP)

Cinquante-quatre minutes de domination, un but, du relâchement puis le coup de grâce. Les hommes de Fernando Santos ont battu l’Uruguay (2-0), sans briller, lundi 28 novembre, au stade Lusail de Doha (Qatar). Un nouveau succès après celui obtenu à l’arraché face au Ghana (3-2), qui vaut au Portugal d’être d’ores et déjà qualifié pour le prochain tour du Mondial 2022.

La différence s’est faite en début de seconde période, après quarante-cinq minutes de domination portugaise quasi vierge d’occasions des deux côtés - à l’exception de deux percées de l’Uruguayen Rodrigo Bentacur. La Seleçao a d'abord peiné à faire la différence, gênée par un bloc ciel et blanc compact et solidaire. Au retour des vestiaires, les Portugais ont su inverser la tendance. Bruno Fernandes a ouvert le score (54e) d’un superbe centre rentrant en direction de Cristiano Ronaldo, qui n'a pas touché le ballon malgré une tentative de déviation de la tête.

Bruno Fernandes au sommet

Les Uruguayens sont passés tout près d'égaliser à plusieurs reprises, bien aidés par un relâchement du côté portugais. Le gardien Diogo Costa peut ainsi s'estimer heureux, sauvé par son poteau droit sur la puissante frappe de Maximiliano Gomez (74e). Trois minutes plus tard, Luis Suarez a lui manqué le cadre face au but en reprenant un coup franc excentré. 

Le penalty inscrit par Bruno Fernandes à la 90e minute - pour une faute de main uruguayenne - a signé le coup de grâce (2-0) pour la Celeste. Déjà auteur d'un doublé, le Mancunien aurait même pu alourdir la mise, mais il a buté sur le gardien, avant de toucher le poteau en toute fin de rencontre. Les hommes de Diego Alonso sont désormais contraints à la victoire face au Ghana s'ils veulent espérer rejoindre les Portugais en huitièmes de finale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Directs Coupe du monde 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.