Coupe du monde de football : l'Allemagne gâche la première du Maroc, le Brésil envoie un message aux Bleues… Ce qu'il faut retenir de la journée de lundi

Si l'Italie a eu bien de la peine à se défaire de l'Argentine, l'Allemagne et le Brésil se sont amusés pour leur entrée en lice.
Article rédigé par franceinfo: sport, Loris Belin
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
La détresse de la Marocaine Hanane Ait El Haj, buteuse contre son camp face à l'Allemagne en Coupe du monde, le 24 juillet 2023 à Melbourne. (HAMISH BLAIR / AP)

Trois stades, deux ambiances, pour cette cinquième journée du Mondial féminin. L'Eden Park d'Auckland a longtemps été synonyme de frustration pour l'Italie, finalement tombeuse d'une accrocheuse formation argentine lundi 24 juillet. Pour l'Allemagne, l'affaire fut autrement plus aisée contre le Maroc, dont le baptême en Coupe du monde a viré au cauchemar. Le Brésil s'est montré tout aussi convaincant contre le Panama, avant de rencontrer l'équipe de France samedi.

Le groupe G maître du suspense

Si vous voulez des scénarios au couteau, le groupe G s'occupe de tout dans ce Mondial. Après la Suède vainqueure sur un coup de tête à la 90e minute dimanche, l'Italie s'est imposée… d'un coup de tête à la 87e minute lundi. La Nazionale a fait sauter le verrou argentin grâce à Cristiana Girelli, entrée en jeu à la 83e minute, et seule buteuse contre l'Argentine (1-0) à l'Eden Park d'Auckland. Une preuve de plus de la densité grandissante de la compétition, où de nombreuses équipes favorites ont été à la peine durant cette première journée, à l'image de l'équipe de France contre la Jamaïque. Après des succès dans les derniers instants, jamais deux sans trois ? L'Italie et la Suède, leaders du groupe G, s'affronteront samedi (9h30, sur France 2 et France.tv).

...
1er tour : le résumé d'Italie - Argentine ... (France TV)

Le Maroc de Reynald Pedros reçoit une leçon de l'Allemagne

Après le beau parcours de leurs homologues masculins au Qatar il y a quelques mois, les Marocaines ont vécu une pénible découverte de la Coupe du monde. Face au vice-champion d'Europe et double vainqueur du Mondial,les Lionnes de l'Atlas ont vu ce qu'était le très haut niveau international. La sélection menée par le Français Reynald Pedros, seul technicien tricolore en lice avec Hervé Renard à la tête des Bleues, a été surclassée par l'Allemagne (6-0) à Melbourne.

Première sélection du Maghreb qualifiée pour la compétition, le Maroc s'est montré volontaire offensivement, mais bien trop permissif en défense, notamment face à Alexandra Popp, auteure d'un doublé (11e et 39e). En deuxième période, Hanane Ait El Haj et Yasmin Mirabet ont marqué contre leur camp, corsant un peu plus l'addition. Les Allemandes ont décroché la victoire la plus large de ce début de Mondial, et fait mieux que le Japon face à la Zambie samedi.

Les Bleues sont prévenues : le Brésil débute façon Joga Bonito

Si l'équipe de France a laissé quelques plumes contre la Jamaïque dimanche alors qu'elle était favorite, le Brésil n'a pas commis la même erreur. Contre un Panama totalement dépassé défensivement, les Auriverde se sont régalées (4-0). Ary Borges, titulaire sur le côté droit, a réussi le match parfait avec un triplé, et une passe décisive délicieuse pour le but de Bia Zaneratto (48e). Cette troisième réalisation brésilienne est le but de ce début de tournoi, entre jeu à une touche, centre parfait et talonnade de Borges comme passe décisive.

Une démonstration de talent que les Bleues ont dû surveiller de très près avant le France - Brésil de samedi où les Tricolores devront absolument cadenasser les artistes brésiliennes. Hervé Renard espère sans doute que Wendie Renard sera remise de sa blessure au mollet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.