Coupe du monde de football : les Bleues butent sur la Jamaïque pour leur entrée en lice

Brouillonne, l’équipe de France n’a pas réussi à se défaire des Reggae Girlz, pour son premier match du Mondial, dimanche soir à Sydney.
Article rédigé par Maÿlice Lavorel, franceinfo: sport - envoyée spéciale à Sydney
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Eugénie Le Sommer au duel avec Deneisha Blackwood lors de France-Jamaïque à la Coupe du monde, le 23 juillet 2023. (DAVID GRAY / AFP)

Pas l’entame idéale. L’équipe de France a été tenue en échec par la Jamaïque (0-0) pour son premier match de la Coupe du monde, dimanche 23 juillet, au Sydney Football Stadium, en Australie. Dans une enceinte acquise à leurs adversaires, gênées et parfois mises sous pression par une équipe jamaïcaine bien organisée, et malgré une seconde période de meilleure facture, les Bleues sont trop rarement parvenues à construire et se montrer dangereuses. 

Ce n’est sans doute pas la façon dont elles voulaient démarrer leur tournoi. Sous la pluie drue et le vent frais qui ont balayé la nuit de Sydney, les Bleues n’ont pas totalement réussi à se libérer et développer leur jeu. Face à une équipe jamaïcaine solide et athlétique, elles se sont d’abord montrées trop timides puis trop imprécises pour créer le danger dans la moitié de terrain adverse. 

Dans une rencontre très physique, marquée par de nombreux contacts (après 13 minutes de jeu, la partie avait déjà été interrompue deux fois plusieurs minutes pour soigner trois joueuses), elles n’ont pas réussi à s’appuyer sur leur supériorité technique pour faire la différence, malgré une montée en intensité et une meilleure construction au fil des minutes. Après avoir bien mieux terminé la première période qu’elles ne l’avaient entamée, elles ont globalement dominé le deuxième acte. 

Manque d'agressivité puis d'efficacité

Mais elles ont trop souvent fait le geste de trop dans la zone de vérité, hésité à prendre leur chance, et manqué de réalisme et d’efficacité. À deux reprises sur corner, Wendie Renard a envoyé de la tête le ballon tout proche des montants jamaïcains. Kadidiatou Diani s’est elle aussi retrouvée plusieurs fois en bonne position dans la surface, avant de toucher la barre à la 90e minute. A 11 contre 10 dans le temps additionnel, après l’exclusion de la capitaine Khadija Shaw pour une faute sur Wendie Renard, elles se sont jetées à l’assaut de la cage jamaïcaine, sans succès.

Avec ce résultat décevant, face à la 43e nation mondiale, les joueuses d’Hervé Renard payent aussi leur entame de match compliquée, au cours de laquelle elles ont un peu "paniqué", selon les mots d’Hervé Renard à la pause au micro de M6. À l’image d’Estelle Cascarino, titularisée à la place de la blessée Elisa De Almeida, et de Maëlle Lakrar, qui honorait sa 5e sélection seulement sous le maillot tricolore, qui ont peiné à trouver le bon rythme et n’ont pas toujours su où se placer sur le terrain.

Avec ce match nul sans but, elles pourraient voir les Brésiliennes, l'autre favori du groupe prendre les commandes du groupe F en cas de succès face au Panama, lundi. Les Bleues affronteront justement les Sud-Américaines pour leur prochain match, samedi 29 juillet, à Brisbane. Avec déjà une obligation de résultat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.