Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Tour de France 2022 : l’attaque fulgurante de Vingegaard dans le Granon, la défaillance de Pogacar… Le résumé de la 11e étape

Publié
Durée de la vidéo : 15 min
Le résumé de l'étape 11
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport

Le Danois s'est imposé au sommet du col du Granon, mercredi, et s'empare du maillot jaune à l'issue de la 11e étape. 

Cette 11e étape du Tour de France 2022, disputée le mercredi 13 juillet, a donné lieu à une journée historique. La course a commencé sur les chapeaux de roues avec l'attaque de Mathieu van der Poel (Deceuninck-Alpecin) et Wout van Aert (Jumbo-Visma) dès le kilomètre 0. L'échappée a pris jusqu'à 9 minutes d'avance. Puis la Jumbo-Visma a lancé les hostilités au sommet du col du Télégraphe en faisant exploser le peloton des favoris et les coureurs ont multiplié les offensives dans le col du Galibier.

Le bon coup de Romain Bardet

Tout au long de l'étape, la formation a suivi une tactique claire qui était d'isoler le maillot jaune, Tadej Pogacar. Esseulé, il a été obligé de sauter dans la roue du Jumbo qui tentait de s'échapper. Si tous les leaders ont été réunis au pied du Galibier, ils ont fini par craquer, un à un, dans le col du Granon.

Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) a attaqué à 6 kilomètres et Romain Bardet (Team DSM) a imité le Colombien un kilomètre plus loin. Puis, à 4,6 kilomètres de l'arrivée, Vingegaard a décidé de se dresser sur les pédales et personne n'est parvenu à le reprendre. Le Slovène a lâché 2'51" à Vingegaard. Ce dernier prend le maillot jaune pour la première fois de sa carrière. Du côté des Français, Romain Bardet (Team DSM) a réalisé la meilleure opération du jour, prenant la deuxième place du général, juste devant Tadej Pogacar.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.