Tour de France 2021 : Mathieu van der Poel remporte la deuxième étape et s'empare du maillot jaune de Julian Alaphilippe

Le Néerlandais s'est imposé en haut de la côte de Mûr-de-Bretagne lors de la deuxième étape du Tour de France, dimanche, et s'empare du maillot jaune.

Article rédigé par
De notre envoyé spécial - Théo Gicquel - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a remporté la deuxième étape du Tour de France 2021. (STEPHANE MAHE / POOL)

Il avait raté l'occasion samedi pour sa première étape sur un Tour de France, il s'est immédiatement rattrapé. Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) s'est imposé en solitaire, devant le peloton, lors de la 2e étape du Tour de France disputée entre Perros-Guirec et Mûr-de-Bretagne et longue de 183,5 kilomètres, dimanche 27 juin. Sorti dans le dernier kilomètre, le Néerlandais endosse le maillot jaune qui était jusque-là porté par Julian Alaphilippe.

Tadej Pogacar (UAE Emirates) et Primoz Roglic (Jumbo-Visma) complètent le podium de l'étape, à six secondes de van der Poel. Alaphilippe prend la cinquième place et compte désormais huit secondes de retard sur le Néerlandais au classement général.

van der Poel, coeur de champion

Cette fois, pas de chute pour cette deuxième étape de ce 108e Tour de France. Le peloton est resté concentré et attentif tout au long des 183 kilomètres avant d'accélérer dans la dernière partie, reprenant un à un les six fuyards du jour. Le dernier, Edward Theuns (Trek-Segafredo), a été repris au pied de la première ascension de la côte de Mûr-de-Bretagne (2 km à 6,9 %), escaladée pour la dernière fois en 2018.

L'occasion pour Mathieu van der Poel, en difficulté dans la montée finale samedi (20e), de sortir du bois et passer en tête en haut de la première ascension de "l'Alpe-d'Huez bretonne", glanant au passage huit secondes de bonification, alors que Tadej Pogacar en a chipé cinq et Primoz Roglic deux. Rentré dans le rang aux abords du deuxième et dernier passage, le Néerlandais a laissé la formation Ineos-Grenadiers mener la charge au pied. Entamée beaucoup moins rapidement que la première, la deuxième ascension n'a vu aucun homme se détacher dans le bas de la montée, malgré les tentatives de Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) et Sonny Colbrelli (Bahrain-Victorious).

À 600 mètres de l'arrivée, Mathieu van der Poel a accéléré une dernière fois, et cette fois, personne ne l'a suivi. Vainqueur avec six secondes d'avance sur le reste de la meute, menée par Pogacar (2e) et Roglic (3e), le petit-fils de Raymond Poulidor réalise, pour sa deuxième étape sur le Tour de France, le rêve absolu de son grand-père : il portera lundi le maillot jaune de leader, avec huit secondes d'avance sur Julian Alaphilippe.

Mathieu van der Poel fait coup double à Mûr-de-Bretagne !

Doigt levé vers le ciel, où son grand-père a peut-être regardé son petit-fils avec une grande émotion, des larmes, Mathieu van der Poel n'a pas raté ses débuts sur la Grande Boucle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.