Chute sur le Tour de France 2021 : ouverture d'une enquête après l'accident causée par une spectatrice lors de la première étape

Placée sur le bord de la route, cette spectatrice insouciante, qui brandissait une pancarte, a causé une grosse chute impliquant plusieurs dizaines de coureurs, dont un a été obligé d'abandonner.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des coureurs à terre après la chute causée par une spectatrice lors de la première étape du Tour de France entre Brest et Landerneau, samedi 26 juin 2021. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Place à l'enquête. L'énorme chute causée par une spectatrice insouciante sur le bord de la route du Tour de France samedi 26 juin lors de la première étape entre Brest et Landerneau ne va pas en rester là. Après la plainte déposée par ASO, l'organisateur de la course et l'appel à témoignage lancé par la gendarmerie du Finistère, une enquête judiciaire a été ouverte pour "blessures involontaires avec incapacité n'excédant pas 3 mois par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence", a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

A 45 kilomètres de l’arrivée, Tony Martin (Jumbo-Visma) a heurté la pancarte d'une spectatrice, qui dépassait de la chaussée, où il était inscrit "ALLEZ OPI-OMI !". Placé en deuxième position du peloton, le coureur allemand a entraîné dans sa chute de nombreux coureurs. Son compatriote Jasha Sütterlin (DSM) ne s’est pas relevé et a dû abandonner. L’enquête est diligentée par la brigade de recherches de gendarmerie de Landerneau (Finistère), sous l’autorité du procureur de la République de Brest. "La spectatrice à l'origine de cet accident a quitté les lieux avant l'arrivée des enquêteurs", a précisé le communiqué.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.