Tennis : Roger Federer annonce qu'il ne reviendra pas avant l'été 2022, mais qu'il rêve de rejouer une finale de Grand Chelem

Dans un entretien accordé à La Tribune de Genève, le Suisse a fait le point sur sa blessure au genou.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Roger Federer lors de son quart de finale perdu à Wimbledon, contre Hubert Hurkacz, le 7 juillet 2021. (GLYN KIRK / AFP)

Absent des courts depuis Wimbledon, en juillet dernier, à cause d'une blessure au ménisque droit, Roger Federer a donné de ses nouvelles. Dans un entretien accordé à La Tribune de Genève [article payant], mercredi, le Bâlois a fixé sa date de retour à l'été 2022. "Je serais incroyablement surpris de jouer Wimbledon ; autant dire que l'Australie n'entre même pas en ligne de compte", a déclaré Federer.

Autrement dit, l'ex-numéro 1 mondial ne devrait vraisemblablement pas non plus être de la partie à Roland-Garros, au mois de mai prochain. L'US Open serait alors son seul tournoi du Grand Chelem en 2022. "Selon les médecins, je pourrai recommencer à courir tranquillement en janvier", a précisé le joueur de 40 ans, avant de fixer son retour à un entraînement "qui ressemble à du tennis" pour mars ou avril. "Les quatre ou cinq prochains mois vont être décisifs", a d'ores et déjà prévenu Roger Federer.

"Rejouer une finale de Grand Chelem ? Le rêve ultime"

Rassurant, le Suisse n'a pas paru surpris par longueur de sa rééducation. "On savait avant l'opération que sa nature nécessiterait de longs mois de pause", a-t-il indiqué au quotidien genevois. "Je veux aller voir une dernière fois ce dont je suis capable comme joueur de tennis professionnel, a indiqué le droitier quant à ses ambitions futures. Ma vie ne va pas s'écrouler si je ne rejoue plus une finale de Grand Chelem. Mais ce serait le rêve ultime d'y retourner."

Sa dernière finale en Grand Chelem remonte à 2019, à Wimbledon. Cette année, il a décidé d'abandonner avant son huitième de finale de Roland-Garros. Avant de perdre sèchement en trois sets face à Hubert Hurkacz sur le gazon londonien. Un tournoi disputé "diminué", de l'aveu même du principal intéressé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roger Federer

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.