Wimbledon 2021 : pourquoi la défaite de Roger Federer est inquiétante

Roger Federer a été éliminé en quarts de finale de Wimbledon, mercredi. Il avait pourtant fait de ce tournoi l'un de ses objectifs majeurs de sa saison.  

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Roger Federer face à Hubert Hurkacz en quarts de finale à Wimbledon, le 7 juillet 2021. (GLYN KIRK / AFP)

Les fans de tennis avaient en tête une finale rêvée pour ce Wimbledon 2021 : Federer-Djokovic avec, à la clef, une potentielle revanche du Suisse sur le Serbe et la finale de 2019. Mais l'octuple vainqueur de Wimbledon a été impuissant, mercredi 7 juillet, face à Hubert Hurkacz en quarts de finale et a été sèchement sorti du tournoi londonien. Voici les raisons pour lesquelles cette défaite est inquiétante. 

Parce que Wimbledon était son objectif de la saison 

Le Suisse était très attendu sur le gazon londonien. Il ne s'en est jamais caché : Wimbledon, qui l'a vu triompher huit fois entre 2003 et 2017, restait son principal objectif. Afin de se ménager, il avait pris la décision de ne pas disputer les huitièmes de finale à Roland-Garros. Une décision qui avait fait jaser porte d'Auteuil. Ce choix n'a payé qu'à moitié. Car oui, à 39 ans et 11 mois, le Suisse est devenu le quart de finaliste le plus âgé de l’ère Open dans le tournoi londonien. Mais il en attendait plus, et convoitait au moins une 14e demi-finale dans la capitale anglaise. 

Se pourrait-il que cette défaite soit la dernière image du Suisse sur le Centre Court ? "Je ne sais pas. Je ne sais vraiment pas, a-t-il assuré en conférence de presse. (...) Je suis vraiment très content d'être arrivé jusque-là dans le tournoi et même d'avoir pu jouer Wimbledon à ce niveau après tout ce que j'ai vécu. Bien sûr que je voudrais y jouer de nouveau, mais à mon âge [40 ans en août ] on ne sait jamais ce qui peut se passer."

Parce que son niveau de jeu n'a pas été extraordinaire

Roger Federer a certes remporté quatre matches sur le gazon londonien. Mais il n'a pas brillé. L'homme aux 20 titres du Grand Chelem a d'abord vécu un premier tour compliqué. Mené deux sets à un, il a été sérieusement malmené par le Français Adrian Mannarino, avant que ce dernier ne se blesse à un genou et soit contraint d'abandonner avant le cinquième set. Face à Richard Gasquet et Cameron Norrie au deuxième et troisième tour, il est apparu plus serein et à l'aise sur le court, parvenant à davantage développer son jeu. Le Suisse est ensuite passé à la vitesse supérieure en écartant l'Italien Lorenzo Sonego en trois sets

Mais pour son premier vrai test, "Rodgeur" ne s'est pas montré à la hauteur. Pourtant, son adversaire du jour n'était ni Nadal, ni Djokovic, mais le 18e joueur mondial Hubert Hurkacz, novice en quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem. À bientôt 40 ans, force est de reconnaître que Federer ne joue plus le même tennis qu'il y a dix ans. Il a commis trop de maladresses et s'est montré en retard à plusieurs reprises sur le court. Et il en a fait les frais, encaissant pour la première fois de sa carrière un 6-0 à Londres.

Parce que cette défaite survient avant les JO

C'est le seul titre qui échappe pour l'instant au palmarès de Roger Federer : la médaille d'or en simple aux Jeux olympiques. Cette élimination à Wimbledon n'a rien de rassurante, à moins de trois semaines du début des JO. Si l'équipe olympique suisse a confirmé la présence de Federer à Tokyo, l'actuel huitième joueur mondial s'est montré plus réservé à l'issue de son défaite mercredi. "J'espère prendre une décision la semaine prochaine car ça va aller vite maintenant. J'ai besoin de quelques jours. Le grand objectif, c'était Wimbledon. (...). On va se poser avec mon équipe et prendre une décision pour la suite", a confié l'ancien numéro 1 en conférence de presse

S'il choisit de s'y rendre, Roger Federer n'arrivera pas en confiance, contrairement à ses rivaux Novak Djokovic ou Matteo Berrettini, qualifiés pour les demi-finales à Londres. À cela s'ajoute que les JO se disputent sur un temps plus court. Pour remporter l'or, le Suisse devra gagner six fois en seulement huit ou neuf jours. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Wimbledon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.