Stations de ski : les exploitants "heureux de pouvoir travailler" avec une "feuille de route claire"

Alexandre Maulin, le président des Domaines skiables de France, se réjouit des annonces sur les conditions de réouverture des stations de ski cette saison. Le pass sanitaire sera exigé si la situation sanitaire empire. Le masque sera obligatoire dans les files d'attente des remontées mécaniques.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les remontées mécaniques, dont cette télécabine dont l'accès est barrée par un panneau sens interdit. Photo d'illustration (AURÉLIEN ACCART / FRANCE-INFO)

"Nous sommes heureux de pouvoir travailler et de pouvoir accueillir les clients", a réagi sur franceinfo Alexandre Maulin, le président des Domaines skiables de France, la chambre syndicale des exploitants de remontées mécaniques et de domaines skiables, alors que la Premier ministre Jean Castex a précisé les conditions d'ouverture des stations de ski pour cette saison.

Le pass sanitaire sera demandé si la situation sanitaire se dégrade et si le taux d'incidence atteint les 200 cas pour 100 000 habitants. "C'est une feuille de route claire, se réjouit Alexandre Maulin, qui nous permet de ne pas revivre l'injustice de l'année dernière" avec la fermeture des stations. "Entre être fermé comme l'année dernière et travailler avec le pass sanitaire, je crois qu'on a tous fait notre choix."

Le masque, "ça ne va pas faire peur aux gens"

Le masque sera par ailleurs obligatoire dans les files d'attente des remontées mécaniques, une obligation qui ne rebutera pas les clients, selon Alexandre Maulin. "Aujourd'hui vous pouvez acheter des tours de cou aux normes Afnor, il y a des solutions faciles, a-t-il relevé. Ça ne va pas faire peur aux gens, on s'y est habitué, donc soyons heureux d'accueillir les clients."

Le président des Domaines skiables de France se veut aussi rassurant sur les effectifs de saisonniers dans les stations. "On a moins de mal qu'ailleurs, il manque quelques saisonniers mais on sera prêt pour l'ouverture des stations, avec le sourire et la joie de se retrouver", a-t-il assuré.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.