VIDEO. Jeux paralympiques : gagner puis mourir, le destin de Marieke Vervoort

À 37 ans, cette athlète belge atteinte d'une maladie dégénérative avait déclaré vouloir obtenir une médaille puis mourir.

France 2

Elle a la détermination des plus grands champions. Mais Marieke Vervoort sait qu'elle a un combat qu'elle ne pourra pas remporter, contre la maladie qui progresse. Une maladie qui paralyse ses jambes et s'attaque à tout son corps. En quelques mois, elle a perdu 10 kilos de muscle, mais continue de rouler coûte que coûte. "C'est ma seule raison de vivre, m'entrainer", témoigne celle qui vise l'or aux Jeux paralympiques de Rio.

Une coupe de champagne à son enterrement

La maladie l'a déjà privée de son autonomie. Alors sa meilleure amie a accepté d'emménager chez elle pour veiller sur elle. Souvent, elle perd connaissance quelques secondes. Il y a les évanouissements, mais aussi les douleurs quasi permanentes. En 2008, Marieke Vervoort a envisagé de recourir à l'euthanasie. "Pour mes funérailles, je veux que tout le monde ait une coupe de champagne à la main", dit-elle. Marieke Vervoort avait prévenu : ce seront ses derniers Jeux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marieke Vervoort a remporté la médaille d\'argent lors du 400 m en fauteuil aux Jeux paralympiques de Rio (Brésil), le 10 septembre 2016.
Marieke Vervoort a remporté la médaille d'argent lors du 400 m en fauteuil aux Jeux paralympiques de Rio (Brésil), le 10 septembre 2016. (MAXPPP)