Euro 2022 de handball : "la passion" de ces supporters français qui font des milliers de kilomètres pour soutenir les Bleus

Malgré le Covid-19 et les prix onéreux du déplacement en Hongrie et en Slovaquie où se déroule la compétition, ces supporters des Bleus se feront entendre ce samedi lors du match face à l'Islande.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des membres de l'Association Tous-Hand Bleu, qui supportent la France lors de l'Euro 2022 de handball. (Association Tous-Hand Bleu)

Nom de code : "Tous Hand Bleu". Les Bleus doivent affronter l'Islande, ce samedi 22 janvier pour le deuxième match du tour principal du championnat d'Europe qui se déroule en Hongrie et en Slovaquie. 

Et ils seront environ 200 dans la salle du MVM Dome de Budapest pour encourager les Bleus : parmi eux, certains sont venus de très, très loin, comme Malou, cet ancien instituteur venue de l'île de La Réunion, à la fois pour le sport et pour le voyage. "C'est la passion ! J'ai toujours aimé voyager. Je crois que je suis à 90 pays visités. On allie la découverte, les bonnes tables, d'autres cultures, etc. Et puis, il y a le plus important : les relations humaines", sourit-il.

Une centaine de ces supporters français se retrouvent d'ailleurs désormais dans une association créée l'été dernier, "Tous Hand Bleu". 

"Il y a des gens qui ont découvert le handball et qui y viennent, et le fait d'avoir une association leur permet de sentir un peu moins seul, explique le président de l'association, Jean-Marc Florentin, venu de Grenoble. On les aide pour baisser les coûts de voyage.

"C'est un esprit de camaraderie, dans une bonne ambiance. Et puis, c'est multi-âges. Il y a des enfants, il y a des adultes, des retraités... "

Jean-Marc Florentin

à franceinfo

"Ça vit bien et c'est ce qui fait qu'aujourd'hui, on arrive à prendre du plaisir" souligne-t-il. 

Car encourager les Bleus à l'étranger a un coût. Daniel, par exemple, est venu du Mans jusqu'en Hongrie et a dépensé près de 2 200 euros. "Moi, je suis en retraite. Je reprends une activité saisonnière de façon à financer mon plaisir de voyager et de supporter l'équipe de France. Il y a le handball, mais en dehors du handball, les jours, il n'y a pas match, c'est visite du pays et des endroits qu'on traverse"

Des membres de l'Association Tous-Hand Bleu, qui supportent la France lors de l'Euro 2022 de handball. (Association Tous-Hand Bleu)

"Le spectacle est aussi dans les tribunes"

Ces supporters n'ont pas été découragés par le Covid qui pouvait effrayer les plus fervents, d'autant qu'il n'y a pas de jauge dans les salles en Hongrie. Un virus qui met aussi à mal la compétition, alors que la majorité des équipes a dû placer les joueurs à l'isolement et qu'en plus, l'un des pays organisateurs, la Hongrie, a été éliminée prématurément. Mais le spectacle est quand même là, estime Jean-Michel, autre supporter venus de la Sarthe.

"Oui, le spectacle sur le terrain peut être toucher, mais aujourd'hui, le spectacle est aussi dans les tribunes. C'est pour ça qu'on est là ! La Hongrie n'a pas été qualifiée, ce qui gâche un peu le spectacle parce que, du coup, on a une grande salle qui est malheureusement un peu vide. Mais bon, sur le terrain, les jeunes joueurs vont faire tout ce qu'il faut, c'est leur ticket d'entrée. Ils font partie de l'équipe de France, de toutes les équipes nationales. Ils ont un rôle à jouer, quel que soit leur statut" analyse ce supporter, qui, comme une majorité des membres de l'assocation sont d'anciens pratiquants de handball et particulièrement connaisseurs.

Euro 2022 de handball : en immersion avec les supporters français. Le reportage de Jean-Pierre Blimo
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat d'Europe de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.