Rupture de contrat entre Mediapro et la LFP : Didier Quillot va rendre son bonus de 500 000 euros

L'ancien directeur général exécutif de la Ligue de football professionnel explique à franceinfo faire ce geste par "honnêteté", alors que le contrat entre la Ligue de football professionnel et Mediapro a été rompu.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Didier Quillot, ancien directeur général exécutif de la Ligue de football professionnel (LFP), en conférence de presse, le 20 mai 2019. (MANDEL NGAN / AFP)

Didier Quillot, ancien directeur général exécutif de la Ligue de football professionnel (LFP), va rendre le bonus de 500 000 euros qu'il a reçu après la conclusion du contrat avec Mediapro, a-t-il indiqué à franceinfo samedi 12 décembre, confirmant une information de L'Equipe. Il explique faire ce geste par "honnêteté" et exprime sa "déception" après l'annonce de l'arrêt de la chaîne Téléfoot.

>> Responsables, possibles sauveurs, conséquences… 6 questions sur la crise Mediapro-LFP

Didier Quillot avait été l'un des artisans de l'arrivée de Mediapro comme diffuseur du football français. Le contrat avait été annoncé triomphalement en mai 2018 : la LFP cédait les droits TV nationaux de la Ligue 1 sur la période 2020-2024 contre un montant annuel de 1,153 milliard d'euros, dont 780 millions censés provenir des lots remportés par Mediapro. Un record, et une hausse de près de 60% par rapport au contrat précédent. Pour diffuser les matchs, une nouvelle chaîne payante, Téléfoot, avait été lancée en août 2020 par le groupe audiovisuel espagnol.

Didier Quillot rappelle aujourd'hui qu'il n'a pas été le seul artisan de la mise aux enchères des droits de retransmission du Championnat de France et que l'atttribution des lots a été validée par une dizaine de personnes, puis par le conseil d'administration de la LFP. Il a été directeur général exécutif de la Ligue de football professionnel entre 2016 et septembre 2020, formant pendant quatre ans un duo avec Nathalie Boy de la Tour, alors présidente de la LFP.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.