Ligue des champions : Griezmann sauveur puis boulet, Manchester City talonne le PSG, l’Ajax en rouleau compresseur... Ce qu'il faut retenir des autres matchs de la soirée

Victoires attendues pour l'Ajax Amsterdam et le Real Madrid, espoirs douchés pour l'Atlético de Madrid et redéfinition de la hiérarchie dans le groupe du PSG. Ce qu'il faut retenir des autres matchs de la soirée. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Antoine Griezmann a connu une soirée contrastée face à Liverpool, mardi 19 octobre.  (AFP)

La soirée de Ligue des champions a offert du spectacle. Les Citizens ont su rebondir contre Bruges (1-5) après leur revers contre Paris. Antoine Griezmann a sauvé l'Atlético de Madrid face à Liverpool (2-2) avant de sortir sur carton rouge, tandis que l’Ajax n’a fait qu’une bouchée du Borussia Dortmund (4-0) et écrase le Groupe C. Le Real a rétabli quant à lui son leadership face au Chakhtior Donetsk (0-5) et prend la tête de son groupe devant l'Inter Milan tombeur de Tiraspol (3-1).

Manchester City, en grande forme, talonne le PSG

Les Britanniques seront de sérieux adversaires pour le PSG pour occuper la tête du groupe A. Tombé le 28 septembre contre Paris (2-0), Manchester City s'est relancé et compte désormais 6 points en gagnant 1-5 contre Bruges. 

Double buteur, Riyad Mahrez a réalisé un grand match et a parfaitement joué son rôle de détonateur dans un match décousu de bout en bout. Le jeune Cole Palmer, Kyle Walker et Joao Cancelo ont également participé au festival de buts. Bruges, jusqu'à présent en tête du groupe A avec le PSG, perd donc sa seconde place au profit de Manchester. Les Citizens retrouveront Paris le 24 novembre.

Griezmann, bouée ou boulet ?

Le choc du groupe B était parti sur les chapeaux de roues. Liverpool, en tête du groupe, surclassait l'Atlético, son dauphin, 2-0, dès la treizième minute, grâce à Milner et Keita. C’était sans compter sur le doublé d’Antoine Griezmann, obtenant l’égalisation pour l’Atlético. Un soulagement de courte durée pour les Madrilènes, qui ont subi coup sur coup la sortie sur carton rouge de l’international tricolore (52e) et encaissé un but de Salah (78e). Jeu, set et match.

L’Ajax indétrônable

C’est un rouleau compresseur que rien ne semble pouvoir arrêter dans le groupe C. Vainqueur face au Borussia Dortmund, son dauphin au classement, l’Ajax Amsterdam conforte sa position de leader avec trois victoires en autant de matchs. Ce soir encore, les filets allemands ont tremblé à quatre reprises, sur un but contre son camp de Marco Reus et des réalisation de Daley Blind, Antony et Sébastien Haller. Le but de l’Ajax est quant à lui resté inviolé.

Vinicius relance le Real Madrid

Après sa déroute historique face au Sheriff Tiraspol (1-2), le Real Madrid avait à cœur de rebondir à l'extérieur. Auteur d’un doublé, le Brésilien Vinicius Junior a fait la différence face au Chakhtior Donetsk. Les Merengues ont trouvé à cinq reprises les filets du Chaktior. Hormis Vinicius, Rodrygo et Benzema ont alourdi la note sans compter sur un but contre son camp de Kryvstov. Le Real Madrid reprend la tête du groupe D, suivi par l'Inter Milan, tombeur ce soir au terme d’un match poussif du Sheriff Tiraspol (3-1).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Real Madrid

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.