Premier League : Leicester-Tottenham finalement reporté pour cause de Covid-19

C'est le quatrième match reporté en Premier League cette semaine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Timoty Castagne sous les couleurs de Leicester lors d'un match face à Watford, le 28 novembre 2021. (MI NEWS / NURPHOTO)

Le match de Premier League entre Leicester et Tottenham prévu jeudi soir a finalement été reporté en raison de nouveaux cas de Covid chez les Foxes, a annoncé jeudi 16 décembre le club de football anglais.

"Leicester City peut confirmer que la direction de la Premier League a décidé de reporter le match de jeudi contre Tottenham", écrit le club dans un communiqué. "Le club n'a plus assez de joueurs de l'équipe première valides pour disputer le match", a expliqué Leicester, dont la demande de report avait été dans un premier temps refusé la veille.

Le centre d'entraînement fermé

Leicester a également annoncé la fermeture pour 48h de son centre d'entraînement "pour aider à couper les circuits (d'infection)", ce qui met en doute la tenue du match à Everton, dimanche.

Mercredi, l'entraîneur de Leicester, Brendan Rodgers, avait regretté qu'une première demande de report ait été rejetée alors que neuf joueurs manquaient à l'appel, positifs au coronavirus, malades ou blessés. On ne sait toujours pas combien de joueurs sont atteints du Covid.

Il s'agit du quatrième match de Premier League reporté en raison de cas de Covid, après Brighton-Tottenham prévu dimanche, Brentford-Manchester United décalé mardi et Burnley-Watford, dont le coup d'envoi a été annulé mercredi deux heures avant le match.

Vers un report total de la 18e journée ?

Jeudi, l'entraîneur danois de Brentford, Thomas Frank, a même plaidé pour que toute la 18e journée, qui se tient samedi et dimanche, soit reportée.

"Le nombre de cas de Covid explose dans tous les clubs. Tout le monde est confronté à ça (...) Reporter cette journée et aussi (les quarts de finale de) la Coupe de la Ligue (prévus mardi et mercredi prochain) laisserait à tout le monde au moins une semaine ou quatre ou cinq jours pour désinfecter et faire tout ce qu'il faut dans les centres d'entraînement", a-t-il plaidé.

"Cela permettrait de casser la chaîne (de contamination) dans tous les clubs", a encore estimé Frank.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.