Ligue 1 : Marseille domine facilement Lorient et rend un ultime hommage à Bernard Tapie au Vélodrome

Menés, les Marseillais ont renversé la situation face aux Merlus dimanche soir, dans un Vélodrome surchauffé, célébrant une dernière fois la mémoire de l'ancien patron de l'OM, Bernard Tapie. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les Marseillais se sont imposés face à Lorient, dans le cadre de la 10e journée de Ligue 1, le 17 octobre 2021 au Vélodrome. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Un hommage, une large victoire et un retour sur le podium. La soirée du dimanche 17 octobre a bien réussi à l'Olympique de Marseille, qui s'est imposé à domicile face à Lorient (4-1), après avoir rendu un ultime hommage à Bernard Tapie, ancien président de l'OM décédé le 3 octobre. Menés au quart d'heure de jeu, les joueurs de Jorge Sampaoli ont rapidement réagi et inversé la tendance, portés par les supporters du Vélodrome. Une victoire précieuse pour les Olympiens, qui pointent désormais à la 3e place du classement de Ligue 1. Un plein de confiance idéal à quelques jours du déplacement du club phocéen à Rome pour la troisième journée de Ligue Europa, jeudi 21 octobre.

Dernier adieu au "Boss"

La soirée avait commencé de façon solennelle, le Vélodrome célébrant une dernière fois la mémoire de Bernard Tapie. Avant la rencontre, le rond central du mythique stade marseillais était recouvert d'une photo de l'ancien patron du club (1986-1994) tandis que les joueurs de Jorge Sampaoli s'échauffaient vêtus d'un tee-shirt noir, assorti du message "A jamais dans nos coeurs" et d'une photo de l'ancien président. Armés de pancartes "Adieu Boss", les présidents des sept groupes de supporters olympiens se sont rassemblés sur la ligne de touche. 

Dans les tribunes, les quelque 56 000 spectateurs du Vélodrome ont scandé "Merci Tapie, merci Tapie" alors que les virages nord et sud ont présenté des tifos rendant hommage à l'ancien président, le premier accompagné de la banderole "Avec toi nous avons atteint les sommets, nous te serons reconnaissants à jamais" (en référence à la Ligue des champions remportée en 1993 par le club phocéen, la seule jamais décrochée par une équipe française).

Les joueurs de Marseille et de Lorient ont rendu hommage à Bernard Tapie, ancien président du club phocéen décédé au début du mois, le 17 octobre 2021 en marge de la 10e journée de Ligue 1, au Vélodrome. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Payet et Guendouzi en jambes

Une courte minute de silence et une longue salve d'applaudissements plus tard, les Lorientais ont donné le coup d'envoi de cette 10e journée de Ligue 1 dans un Vélodrome en feu. Opportunistes, ils ont pris les commandes du match au quart d'heure de jeu, Armand Laurienté transformant un pénalty concédé par Luan Peres. Mais les Marseillais n'ont pas tardé à réagir, portés par un duo Dimitri Payet-Mattéo Guendouzi très en forme.

Au retour des vestiaires, les hommes de Jorge Sampaoli, plus précis et efficaces, ont pris l'ascendant sur leurs adversaires, inscrivant trois buts (un doublé de Guendouzi, 56e et 90e+1, et la première réalisation de la saison d'Arkadiusz Milik, 85e).

Si la fête a bien failli être gâchée par des jets de projectiles des supporters marseillais, qui ont rappelé les incidents survenus lors du match face à Nice le 22 août dernier, les mots du speaker ("vous connaissez les sanctions"), ont calmé les esprits. 

Prochaines échéances cruciales pour Marseille

Outre la symbolique d'une victoire dédiée à leur ancien président, ce succès rassure les Olympiens, qui restaient sur deux défaites consécutives en championnat (face à Lille et Lens). Trois points d'autant plus importants qu'ils permettent à l'OM de remonter sur la troisième marche du podium de Ligue 1.

Un plein de confiance idéal à quelques jours du déplacement du club phocéen à Rome pour la troisième journée de Ligue Europa jeudi 21 octobre, et à une semaine de la réception du leader parisien. 

"On se devait de gagner en hommage à Bernard Tapie et c'est ce qu'on a fait", a savouré le défenseur marseillais William Saliba à la fin du match. "On sait qu'on a un calendrier très corsé en octobre donc cette victoire nous fait du bien."

Pour les Merlus en revanche, c'est la fin d'une série de six matchs sans défaite, eux qui n'avaient plus perdu depuis le déplacement à Montpellier le 22 août dernier. Un revers qui fait reculer le FCL à la 12e place.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers OM

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.