PSG-OL : sans convaincre, Paris arrache la victoire contre Lyon

Mauro Icardi a donné la victoire aux Parisiens dans le temps additionnel. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Neymar (PSG) (FRANCK FIFE / AFP)

Paris sauve sa semaine ! Tenus en échec par Bruges en Ligue des champions mercredi, les Parisiens ont failli enchaîner avec un nouveau match nul. Mais Mauro Icardi a surgi dans le temps additionnel pour offrir une victoire précieuse contre l'Olympique lyonnais (2-1), dimanche 19 septembre. C'est le sixième succès du PSG en six matchs. Mais malgré un Lionel Messi souvent brillant pour sa première au Parc des Princes, et un Neymar électrique en deuxième période, Paris n'a pas rassuré. 

Pour cette découverte du Parc avec le maillot parisien, Lionel Messi a montré un bel échantillon de sa palette. Dans une première période dominée par les Parisiens, l'Argentin a rayonné dans le jeu. Mais il a manqué deux fois l'occasion d'ouvrir le score. Sur un duel perdu face à Anthony Lopes (32e), puis sur un coup franc venu heurter la transversale du portier de l'OL (36e). Faire le dos rond n'a pas empêché l'OL d'être offensif avec des projections rapides à chaque contre, souvent terminé par un tir, même lointain.

Pochettino cherche toujours sa formule

Incapable d'ouvrir le score, Paris est retombé dans ses travers. Ceux d'une équipe à l'organisation sans ballon parfois balbutiante, gênée par l'absence d'efforts défensifs de ses attaquants. Et d'une trop forte dépendance aux exploits individuels. C'est justement sur un contre joliment construit que l'OL a trouvé la faille. Une remise d'Islam Slimani au niveau de la médiane, un long renversement de Bruno Guimaraes vers Karl Toko-Ekambi. Et le centre à la limite du hors-jeu pour Lucas Paqueta, parfaitement placé pour battre Gianluigi Donnarumma au premier poteau (54e).

Le sable lyonnais glissé dans la machine parisienne, la formation de Mauricio Pochettino s'en est donc remise à ses individualités, encore. Seul, Neymar est allé chercher un penalty, contestable, dans un duel avec Malo Gusto. Et il a lui même exécuté la sentence (66e). La sortie de Lionel Messi à la 76e minute a encore plus centralisé le jeu parisien dans les pieds de Neymar, excellent mais trop seul. 

Le plan presque parfait de l'OL s'est finalement effondré dans le temps additionnel, sur un centre parfait de Kylian Mbappé depuis l'aile gauche. Le plus discret du trio offensif s'est illustré au meilleur moment pour trouver la tête de Mauro Icardi (90e+4). Si ce succès ne répond pas à toutes les questions sur le PSG version Messi, il permet aux Parisiens de prendre cinq points d'avance sur Marseille, qui compte un match en moins, en tête de la Ligue 1

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lionel Messi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.