Ligue Europa : revivez la défaite de l'OM sur la pelouse du Benfica en quart de finale aller

Article rédigé par Mateo Calabrese
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
L'attaquant de l'OM Pierre-Emerick Aubameyang en plein duel aérien avec le défenseur danois de Benfica Alexander Bah à l'occasion du quart de finale aller de Ligue Europa, le 11 avril 2024 au stade de la Luz, à Lisbonne (Portugal). (CARLOS COSTA / AFP)
Les Phocéens, à la peine en championnat, se sont inclinés sur la pelouse du Benfica (2-1) en quart de finale aller de C3, mais peuvent encore espérer se qualifier à l'issue du match retour.

Ce qu'il faut savoir

Une cinquième défaite de rang. L'Olympique de Marseille s'est incliné à Lisbonne (2-1), jeudi 11 avril, pour le match aller du quart de finale qui l'opposait au Benfica, champion du Portugal en titre. Les Marseillais ont été battus par des Lisboètes dominateurs et plus justes techniquement, qui ont conclu deux belles actions collectives par Rafa Silva et Angel Di Maria. Pierre-Emerick Aubameyang a réduit l'écart pour l'OM, avant le match retour au Vélodrome jeudi 18 avril.

 Série noire pour l'OM

Rien n'est jamais tout noir ou tout blanc, sauf à l'Olympique de Marseille. Le club phocéen ne fait pas dans la demi-mesure, jusque dans ses résultats : après cinq victoires d'affilée faisant suite à l'arrivée de Jean-Louis Gasset sur le banc, les Olympiens ont enchaîné une cinquième défaite de rang. Un retour à la réalité brutal, qui a éliminé le club de la course à la Ligue des champions via le championnat (8e à 10 points de Lille, 4e). Mais l'OM reste en course en Ligue Europa, même après cette défaite à Lisbonne (2-1), et jouera sa fin de saison lors du match retour au Vélodrome.

 Une attaque dépendante d'Aubameyang

Pierre-Emerick Aubameyang n'a plus ses jambes de 20 ans, mais le Gabonais a de beaux restes. Meilleur buteur de la Ligue Europa (10 buts en 10 apparitions), il a porté l'OM lors des tours précédents contre le Shakhtar Donetsk et Villarreal, et a de nouveau inscrit un but précieux jeudi contre le Benfica. "PEA" incarnait la réussite offensive des débuts sous Jean-Luis Gasset (les Marseillais avaient inscrit 18 buts en 5 matchs), mais ces derniers n'ont fait trembler les filets que deux fois (grâce à Aubameyang) sur les quatre dernières rencontres. L'OM, qui a peiné à se créer des occasions à Lisbonne, devra se montrer plus dangereux au match retour pour se qualifier.

 Dernière chance aussi pour le Benfica

Comme l'OM, le Benfica n'a presque plus que la Ligue Europa à jouer. Dominateurs pendant une heure jeudi soir, ils ont ensuité laissé l'OM revenir dans le match. La semaine passée, le club lisboète a tout perdu, ou presque. Ses espoirs en coupe nationale d'abord, mardi 2 avril, en demi-finale contre le Sporting Portugal (2-2 après une défaite 2-1 au match aller). Puis ses chances de titre, samedi dernier, face à son rival lisboète encore (défaite 2-1). Repoussé à quatre longueurs en championnat, avec un match de plus à jouer pour le Sporting, le Benfica n'a plus que la Ligue Europa pour espérer un trophée cette saison.

  • Avatar
    Avatar
    Mateo Calabrese
    franceinfo sport Il y a 0 sec
    On se quitte sur ces mots, merci à vous de nous avoir suivis pour ce live et à bientôt !
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Après cette courte défaite à l'Estadio da Luz, l'espoir demeure pour l'OM. Retrouvez le compte-rendu complet de la rencontre, par notre envoyé spécial à Lisbonne, Adrien Hémard Dohain.
  • Avatar
    Avatar
    alerte franceinfo
    Il y a 0 sec
    C'est terminé à Lisbonne ! L'Olympique de Marseille s'incline 2-1 sur la pelouse du Benfica. Les Lisboètes ont dominé la rencontre pendant une heure, concrétisant par Rafa Silva et Angel Di Maria deux belles actions collectives. Le réveil phocéen a été trop tardif, mais le but de Pierre-Emerick Aubameyang pourrait être précieux en vue du match retour au Vélodrome.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Azzedine Ounahi tente une frappe lointaine, captée sans problème par Trubin.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    A l'entame des trois minutes de temps additionnel, les Lisboètes font tourner le ballon autour de la surface marseillaise, mais ne trouvent pas la faille dans le bloc phocéen. (2-1, 90e)
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    C'est le Benfica qui tient le ballon, mais les deux équipes se jaugent. La fatigue pèse sur les organismes et aucune des deux formations ne veut prendre le risque d'encaisser un but supplémentaire. (2-1, 88e)
  • Avatar
    Avatar
    Mateo Calabrese
    franceinfo sport Il y a 0 sec
    Illustration du rapport de force qui s'inverse en cette fin de rencontre, l'OM a 55% de possession en seconde période, contre seulement 39% dans le premier acte.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Les supporters marseillais donnent de la voix pour pousser leurs joueurs dans cette fin de match. (2-1, 83e)
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Les hommes de Jean-Louis Gasset tiennent le ballon, mais le Benfica est agressif dans l'entrejeu et obtient des situations dangereuses sur contre-attaque. (2-1, 80e)
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Les Benfiquistas réclament un pénalty après un coup de coude donné involontairement par Leonardo Balerdi à Marcos Leonardo dans la surface marseillaise. Michael Oliver, arbitre du soir, ne bronche pas. (2-1, 77e)