Football : Anne Hidalgo "ne comprend pas à quoi joue le PSG" avec Kylian Mbappé

La maire de Paris défend Kylian Mbappé dans le conflit qui l'oppose au Paris Saint-Germain, avec qui il ne souhaite pas prolonger son contrat pour partir libre à l'été 2024.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 2 min
Kylian Mbappé à l'entraînement à Poissy le 20 juillet 2023. (MATTHIEU MIRVILLE / AFP)

Déjà froides en raison de la réticence de la mairie de Paris à vendre le Parc des Princes au club, les relations entre Anne Hidalgo et le Paris Saint-Germain ne risquent pas de s'améliorer. L'édile, invitée sur BFM TV et RMC mardi 25 juillet, a défendu Kylian Mbappé dans son bras de fer avec le club parisien, qui l'a écarté du groupe professionnel, qui s'est envolé pour une tournée en Asie, après son refus de prolonger son contrat. 

"Je ne comprends pas à quoi joue le PSG avec Kylian Mbappé, a affirmé Anne Hidalgo. Ils ont le meilleur joueur du monde. Ils sont prêts à ne pas le faire jouer, j'avoue que je ne comprends rien". Au cœur du conflit entre les deux parties, le contrat de Kylian Mbappé qui expire à l'été 2024, et le refus du joueur d'activer la clause qui prolongerait son contrat d'une saison supplémentaire. Il a donc été exclu de la tournée estivale du PSG en Asie et s'entraîne avec d'autres joueurs en instance de départ au centre d'entraînement à Poissy. "Évidemment que Kylian est un joueur extraordinaire et que j'aimerais le garder à Paris, a aussi assuré la maire de la capitale. Je crois que c'était aussi sa volonté de rester le plus longtemps possible à Paris. Donc la question, c'est plutôt : à quoi joue le PSG ?".

Le PSG veut recevoir des indemnités de transfert

Persuadé que le joueur a déjà un accord pour signer en 2024 au Real Madrid, le PSG veut que sa star prolonge son bail ou soit vendue dès cet été. Dans un an, Mbappé pourra partir librement, sans que le club ne touche d'indemnités de transfert, ce qui représenterait un manque à gagner considérable pour les champions de France, qui l'ont recruté pour 180 millions d'euros en 2017 et lui ont offert un énorme salaire lors de sa prolongation annoncée en mai 2022.

Depuis vendredi soir et l'aggravation de la crise entre le PSG et l'attaquant français, le club parisien a commencé à recevoir des marques d'intérêts pour Kylian Mbappé, le club saoudien d'Al-Hilal ayant même été autorisé à négocier avec le capitaine des Bleus sur la base d'un transfert d'un montant de 300 millions d'euros, selon la direction des Sports de Radio France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.