Procès Benzema : les dates clés pour comprendre l'affaire de la sextape

Le procès de Karim Benzema dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena s’ouvre ce mercredi au tribunal correctionnel de Versailles. Quatre autre prévenus sont concernés dans cette affaire qui dure depuis 2015.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Mathieu Valbuena et Karim Benzema posent, le 8 juin 2014, avant le match amical entre la France et la Jamaïque au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

De retour en équipe de France depuis le mois de mai dernier, Karim Benzema devrait connaître l'issue judiciaire de l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, cette semaine, avec le procès au tribunal correctionnel de Versailles qui s'ouvre mercredi pour trois jours de débats. Depuis octobre 2015, ce scandale accompagne l'attaquant du Real Madrid, mais aussi Mathieu Valbuena, son ancien coéquipier chez les Bleus. Retour sur les six années d'une affaire qui a fait la une des journaux.

Octobre 2015 : l'affaire éclate au grand jour

L'équipe de France vient de jouer deux matchs amicaux contre l'Arménie et le Danemark en ce début de mois d'octobre 2015. Djibril Cissé et trois autres personnes sont placées en garde à vue. Les quatre hommes seraient impliqués dans une affaire de chantage à la sextape à l'encontre de Mathieu Valbuena, le meneur de jeu des Bleus et de l'Olympique lyonnais. Ce dernier aurait reçu en juin de la même année plusieurs appels téléphoniques d'hommes l'incitant à leur verser plus de 100 000 euros afin de ne pas diffuser une vidéo intime de lui et de sa compagne. Valbuena porte plainte et des enquêteurs de la police judiciaire de Versailles tendent un piège aux trois hommes impliqués au début de l'affaire. 

Durant le regroupement de l'équipe de France en ce mois d'octobre, Mathieu Valbuena et Karim Benzema auraient eu une discussion à propos de cette sextape. Selon les enquêteurs, qui travaillent sur le dossier depuis maintenant cinq ans, le buteur du Real Madrid incite son coéquipier à payer la rançon. Entre en scène Karim Zenati, un ami d'enfance de Benzema également mis en examen, qui aurait été chargé par les maîtres chanteurs de convaincre le numéro 10 des Bleus de discuter avec Valbuena. L'attaquant du Real se défendra dans un premier temps d'être simplement "intervenu amicalement auprès de Mathieu Valbuena, pour lui dire de ne pas se laisser faire."

Novembre 2015 : Benzema placé en garde à vue

Benzema est placé en garde à vue le 4 novembre 2015 à Versailles.  Mis en examen pour "complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs", Benzema est placé sous contrôle judiciaire et ne peut pas entrer en contact avec Valbuena. Ce dernier répond aux premières sollicitations des médias et se dit dans Le Monde "déçu, plus que déçu" par son coéquipier de l'équipe de France, ajoutant que "même à son pire ennemi, il ne ferait pas ça".

2016 : contrôle judiciaire levé, Euro à la maison

En février, la juge d'instruction en charge de l'enquête décide de lever partiellement le contrôle judiciaire du buteur du Real Madrid, alors qu'il reste toujours mis en examen. Karim Benzema peut à nouveau entrer en contact avec Mathieu Valbuena, et la question d'un retour en Bleu se pose. Finalement, la FFF et Didier Deschamps décident de ne pas convoquer la star du Real pour l'Euro 2016, qui se déroule en France. "La performance sportive est un critère important mais pas exclusif pour décider de la sélection au sein de l'équipe de France de football, écrit alors la FFF dans un communiqué. La capacité des joueurs à oeuvrer dans le sens de l'unité, au sein et autour du groupe, l'exemplarité et la préservation du groupe sont également prises en compte par l'ensemble des sélectionneurs de la Fédération".

Une décision qui fera plus tard dire à Benzema que Deschamps "a cédé sous la pression d'une partie raciste de la France." De son côté, Valbuena ne participera pas non plus à l'Euro 2016 après une saison en demi-teinte du côté de l'OL. Alors que Benzema reste mis en examen, la cour d'appel de Versailles, saisie par le parquet, valide le déroulé de l'enquête en décembre, alors que les avocats des joueurs contestent la loyauté de celle-ci.

Janvier 2021 : le parquet de Versailles annonce le renvoi de Benzema devant le tribunal correctionnel

L'international français Karim Benzema est renvoyé en correctionnelle pour "complicité de tentative de chantage". Quatre autres hommes sont également renvoyés dans ce dossier pour tentative de chantage et l'un d'entre eux pour abus de confiance. L'ancien international Djibril Cissé, lui, a été écarté des poursuites. Deux mois après, le tribunal de Versailles annonce que le procès se tiendra du 20 au 22 octobre.

Mai 2021 : Karim Benzema rappelé en Bleu pour la première fois depuis le début de l'affaire

C'est une surprise. Quelques heures avant l'annonce des 26 joueurs pour l'Euro de Didier Deschamps, la rumeur enfle. Elle devient réalité : Didier Deschamps rappelle Karim Benzema en équipe de France pour disputer le championnat d'Europe 2021. Oubliés l'affaire de la sextape et le refus du président Le Graët de le revoir en Bleu tant qu'elle n'est pas terminée, oubliée la brouille entre le sélectionneur et le joueur après les déclarations de ce dernier accusant Deschamps "d'avoir cédé à une partie raciste de la France".

Octobre 2021 : le procès au tribunal correctionnel de Versailles

Six ans après les débuts de cette affaire, les protagonistes se retrouvent au tribunal de Versailles, de mercredi à vendredi. Le joueur de 33 ans et quatre autres prévenus seront jugés pour leur participation dans cette affaire. Mathieu Valbuena, 37 ans, sera présent à Versailles. La peine maximale encourue par Karim Benzema, poursuivi pour complicité de tentative de chantage, est de cinq ans d'emprisonnement et 70 000 euros d'amende.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Karim Benzema

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.