Affaire du chantage à la sextape : le footballeur Karim Benzema renvoyé devant le tribunal correctionnel de Versailles

Karim Benzema est soupçonné d'avoir incité Mathieu Valbuena, son ex-coéquipier en équipe de France, à payer des maîtres-chanteurs qui menaçaient de dévoiler une vidéo intime le mettant en scène.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Karim Benzema lors d'un match du Real Madrid dans le cadre du championnat espagnol, le 2 janvier 2021 à Valdebebas (Espagne). (OSCAR BARROSO / SPAIN DPPI / AFP)

Contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps, Karim Benzema n'est pas renvoyé pour "tentative de chantage" mais pour "complicité de tentative de chantage".


Il y aura bien un procès dans l'affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena. Le footballeur international Karim Benzema, qui évolue actuellement au Real Madrid, est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour "complicité de tentative de chantage", a annoncé le parquet de Versailles (Yvelines), jeudi 7 janvier, à l'AFP. Quatre autres hommes qui gravitent dans le milieu du football sont également renvoyés devant le tribunal dans ce dossier, pour "tentative de chantage", et l'un d'entre eux pour "abus de confiance" également.

L'affaire a éclaté en 2015. A l'époque, Mathieu Valbuena, le meneur de jeu des Bleus et de l'Olympique lyonnais, affirme avoir reçu en juin plusieurs appels téléphoniques d'hommes l'incitant à leur verser plus de 100 000 euros afin de ne pas diffuser une vidéo intime de lui et sa compagne. Le joueur de foot porte plainte et des enquêteurs de la police judiciaire de Versailles tendent un piège à trois hommes impliqués. Tandis que Karim Benzema est soupçonné d'avoir incité son ex-coéquipier en équipe de France à payer des maîtres-chanteurs qui menaçaient de dévoiler cette vidéo intime.

"C'est pour quand la mascarade ?"

Quelques heures après l'annonce du parquet de Versailles, Karim Benzema a réagi sur le réseau social Instagram. En "story" il a ironisé sur la tenue d'un procès en correctionnelle, dans un message au ton provocateur. "Bon alors c'est pour quand la mascarade, hein ?", a-t-il écrit en dessous d'un extrait d'un tweet de L'Equipe. La date du procès n'a pas encore été fixée.

Capture d'écran du compte Instagram de Karim Benzema le 7 janvier 2021. (KARIM BENZEMA / INSTAGRAM)

Le renvoi de Karim Benzema est une "décision absolument illogique, absurde", a dénoncé sur franceinfo son avocat Sylvain Cormier. "En même temps je ne suis pas surpris parce que c'est comme ça depuis le début de cette affaire. On renvoie mon client devant le tribunal correctionnel, en déformant les faits constatés dans cette enquête. Le juge d'instruction pour le renvoyer est obligé d'écrire noir sur blanc que mon client a incité à payer, ce qui est parfaitement faux, Mathieu Valbuena l'a établi lui-même, l'a confirmé", affirme l'avocat. Sylvain Cormier estime qu'il s'agit là d'un "acharnement".

Néanmoins, ce renvoi devant le tribunal correctionnel constitue "la suite logique de l'instruction qui a parfaitement établi la participation des différentes personnes", a estimé Paul-Albert Iweins, le conseil de Mathieu Valbuena. L'ancien international Djibril Cissé a, lui, été écarté des poursuites, conformément aux réquisitions du parquet rendues fin juin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.