Football : fin de série pour Karim Benzema, Lucas Digne visé par un jet de bouteille, Moussa Diaby voit triple... Ce qu'il faut retenir du week-end européen

Le Français a manqué son premier penalty en treize ans sous les couleurs du Real Madrid, dimanche contre Elche (2-2).

Article rédigé par
Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 5 min.
Karim Benzema, Lucas Digne et Moussa Diaby ont tous marqué le week-end européen. (BURAK AKBULUT / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP LINDSEY PARNABY / AFP MARIUS BECKER / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP)

Loin des joutes domestiques de la Ligue 1 et du début des huitièmes de la CAN, les Championnats étrangers se sont poursuivis, samedi 22 et dimanche 23 janvier, avant quinze jours d'interruption. Un nouvel épisode riche en événements, à commencer par une Premier League qui n'en finit plus de surprendre, sur et en dehors des prés. Vous n'avez rien suivi du week-end européen ? Pas de panique, on fait le point.

City ralenti, jet de bouteilles et vol de drone : un week-end animé en Premier League

Fin de série pour Manchester City, tenu en échec à Southampton (1-1) après 12 succès d'affilée. L'avance des Cityzens en tête reste substantielle (9 points de plus que Liverpool, vainqueur à Crystal Palace, 3-1), mais les Reds ont un match en retard. Il en faudra tout de même plus pour inquiéter Pep Guardiola. 

C'est plutôt dans la lutte pour la Ligue des champions que la bataille fait rage. Minimaliste, Manchester United a attendu le temps additionnel pour disposer de West Ham (1-0). Suffisant pour ravir la 4e place à son adversaire du week-end et profiter des faux-pas d'Arsenal (0-0 contre la lanterne rouge Burnley) et Tottenham (défait 2-0 par Chelsea).

Lucas Digne ne s'attendait probablement pas à de tels débuts. Transféré d'Everton à Aston Villa, le latéral gauche français a été visé, avec son coéquipier Matty Cash, par des jets de bouteilles émanant de son ancien public après un but de son équipe. Resté quelques secondes au sol, l'ex-Lillois s'est relevé et le match a pu se finir (0-1 pour Villa). Un incident qui rappelle, si besoin, que la France n'a pas le monopole des débordements en tribunes. 

Matty Cash et Lucas Digne ont été touchés par un jet de bouteilles, samedi à Goodison Park. (LINDSEY PARNABY / AFP)

Loin de Goodison Park, un match a bien été arrêté dans cette 23e journée. On jouait la 35e minute d'un Brentford-Wolverhampton a priori sans histoire, lorsqu'un drone a survolé l'enceinte, poussant l'arbitre à interrompre la rencontre pendant près de vingt minutes. En cause, des craintes liées à la diffusion pirate d'images, dans le pays où le montant des droits TV excède les cinq milliards d'euros. 

Panne de buts en Serie A, Thiago Motta s'affirme sur le banc du Spezia Calcio

Depuis quelques années, la Serie A essaie de se défaire de son étiquette de Championnat défensif. Si le beau spectacle proposé ces dernières saisons donne tort aux détracteurs, cette 23e journée risque de leur donner du grain à moudre. Quatre rencontres se sont achevées sur un 0-0, dont les deux principales affiches, Milan-Juventus et Lazio-Atalanta.

Au milieu de ce marasme, le Napoli (4-1 face à la Salernitana) et la Roma (2-4 à Empoli) redorent le blason. Les Napolitains sont désormais deuxièmes, quatre points derrière un Inter victorieux de Venise (2-1).

Loin de ces préoccupations, le Spezia Calcio vit la meilleure série de sa jeune histoire en Serie A. Montés l'an passé dans l'élite, les Aquilotti ont enchaîné une troisième victoire d'affilée dans un derby ligure contre la Sampdoria (1-0). Une belle revanche pour l'entraîneur Thiago Motta, sur le banc depuis cet été. Après une première expérience ratée au Genoa, l'ancien joueur du PSG séduit et son équipe, 14e, compte huit points d'avance sur la zone rouge.

En Liga, Benzema rate son premier penalty en Liga depuis son arrivée

Il aura fallu attendre treize ans pour voir Karim Benzema manquer un penalty en Liga sous les couleurs du Real Madrid. L'international français, sorti prématurément à la suite d'une douleur à la cuisse, a participé malgré lui à la contre-performance de Merengues trop fades. Et encore, Eder Militão a limité la casse en arrachant le nul (2-2) contre Elche. Sans conséquence, puisque le dauphin sévillan a lui aussi flanché contre le Celta Vigo (2-2).

Pour quiconque en doutait, la magie Simeone opère toujours, au moins avec parcimonie, à l'Atlético. Même moyens cette année, les Colchoneros ont été formidables de courage pour renverser Valence (3-2), avec deux buts dans le temps additionnel. Les voilà désormais 4es, juste devant un Barça de nouveau suffisant mais victoireux à Alavés (0-1).

En Bundesliga, Moussa Diaby à la fête, statu quo en tête

Depuis son arrivée en Bundesliga, en 2019, Moussa Diaby n'en finit plus de progresser. Le néo-international français s'est distingué avec un formidable triplé lors de la victoire 5-1 du Bayer Leverkusen contre Augsbourg. Le pied gauche du titi parisien a frappé à trois reprises, pour la première fois de sa jeune carrière. À 22 ans, Diaby flambe au sein d'un navire ancré à la troisième place.

Loin devant Leverkusen, le Bayern et Dortmund se livrent un duel pour le titre pour l'instant dominé par les Bavarois. Le Rekordmeister n'a fait qu'une bouchée du Hertha Berlin (1-4), avec un nouveau but de Corentin Tolisso. Le Bayern conserve son avance de six points sur un BVB qui continue de s'accrocher. Le Borussia l'a emporté pour la troisième fois d'affilée à Hoffenheim (2-3), grâce notamment au 16e but d'Erling Haaland.

Dans un Championnat très serré (4 points entre le 3e et le 7e), l'Union Berlin figure à une belle 4e place qualificative pour la Ligue des champions. Victorieux de Mönchengladbach (1-2), le club de la capitale, promu il y a deux ans, étend sa série d'invicibilité à six rencontres et se prend à rêver d'un destin européen.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Karim Benzema

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.