Marseille : un Euro sous tension avec l'arrivée des supporters anglais

La compétition est sous tension à Marseille. Depuis 48h, plusieurs affrontements ont déjà eu lieu dans la cité phocéenne depuis l'arrivée des supporters anglais. Ils affrontent ce samedi 11 juin au soir la Russie à 21h au Stade Vélodrome.

France 2

Ce samedi 11 juin au matin, le Vieux-Port de Marseille se réveille un peu groggy. Au lendemain d'une nuit arrosée, les commerçants se préparent à une nouvelle soirée tendue avec les supporters. Ce restaurateur a décidé de faire installer des rideaux métalliques. "On finit ce matin. On n’a pas eu le temps hier, car ils n’ont pas pu descendre sur le Vieux-Port pour venir finir les travaux. C’était la guerre civile sur le Vieux-Port hier. Il a fallu qu'on ferme à 18h30", explique Jean-Patrick Barbera.

Renfort de policiers étrangers

Toute la soirée, l'atmosphère est restée électrique. Les supporters anglais affrontent les CRS à plusieurs reprises et répondent aux provocations de certains Marseillais par la bagarre. Huit sont interpellés. Jusqu'à une heure du matin, la fête alterne avec les échauffourées. Des images qui en rappellent d'autres pendant le mondial 1998 en marge du match Angleterre-Tunisie à Marseille. 48 blessés et deux jours d'émeutes violentes qui ont marqué les esprits. Alors pour éviter qu'elles ne se reproduisent, les autorités ont fait appel à des policiers étrangers spécialistes du hooliganisme pour les épauler. Près de 70 000 seraient attendus ce soir à Marseille pour un match (Angleterre-Russie) déjà considéré comme une rencontre à haut risque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un supporter anglais jette une chaise sur le Vieux Port de Marseille, lors d\'affrontements avec la police, le 10 juin 2016.
Un supporter anglais jette une chaise sur le Vieux Port de Marseille, lors d'affrontements avec la police, le 10 juin 2016. (MAXPPP)