Euro-2016 : sécurité renforcée à l’approche de la compétition

Le dispositif de sécurité de l'Euro de football qui débute vendredi a été modifié et renforcé. Dans toute la France, 90 000 policiers, gendarmes et agents de sécurité sont mobilisés.

France 2

Il s'apprêtait à commettre quinze attentats terroristes pendant l'Euro de football, selon les services secrets ukrainiens. Un Français de 25 ans a été arrêté lundi 6 juin avec un arsenal de guerre. Une interpellation qui a ravivé les craintes pour la sécurité de la compétition. À Nice, où se dérouleront quatre matches, la mairie a déjà déboursé plus d'un million d'euros pour sécuriser notamment une "fan zone".

3 000 policiers de plus à Paris

Des portiques et des caméras de surveillance ont été installés. 300 agents de sécurité privés ont été recrutés. À Paris, le préfet de police a annoncé lundi la mobilisation de 3 000 policiers supplémentaires.

Ils viendront s'ajouter aux 10 000 fonctionnaires déjà prévus en Ile-de-France. Au total, environ 90 000 policiers, gendarmes et agents de sécurité seront déployés dans les dix villes-hôtes pour assurer la sécurité des sept millions d'amateurs de foot attendus.

Le JT
Les autres sujets du JT