Euro 2016 : la menace terroriste, créatrice d'emploi dans la sécurité

Préoccupation majeure des organisateurs de l'Euro 2016 : la sécurité. Il a fallu accélérer recrutement et formation ces derniers jours des agents de sécurité privés. Une opportunité économique pour de nombreux candidats.

France 3

 

À quelques jours seulement du début de l'Euro, stress maximal dans cette salle d'examen. Ils sont dix candidats à tenter d'obtenir en urgence le diplôme d'agent de sécurité. Un objectif commun : être opérationnel à temps pour l'Euro 2016. Yoan Mozar, 25 ans, travaille dans la sécurité aéroportuaire. L'Euro est une opportunité pour lui d'ajouter une ligne prestigieuse à son CV. Fan de football, il rêvait de participer à cet événement sportif hors du commun malgré la menace terroriste.

 

 

Des formations jusqu'à vendredi

Un secteur qui recrute des centaines de personnes en Seine-Saint-Denis. Et qui intéresse Ousmane Gassama, 36 ans, demandeur d'emploi. Après quatre mois de chômage, ce Sénégalais est bien décidé à profiter du Championnat d'Europe des Nations pour sortir de la précarité. Ousmane est expérimenté, mais l'examen du brevet de secourisme ne va pas bien se passer. Contrairement à Yoan, Ousmane n'obtiendra pas le diplôme d'agent de sécurité. Les formations se poursuivent pour recruter 5 000 des 13 000 agents mobilisés pour l'Euro, qui débute vendredi au Stade de France.

Le JT
Les autres sujets du JT