France-Grèce : Kylian Mbappé termine sa saison sur un but, un record et des questions encore persistantes sur son avenir

Le capitaine des Bleus a été l’unique buteur de la victoire de la France contre la Grèce (1-0), lundi. Sa 40e réalisation vient clore une longue saison, avant que les questions sur son avenir en club ne refassent surface.
Article rédigé par Denis Ménétrier, franceinfo: sport - Au stade de France
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Kylian Mbappé lors du match de l'équipe de France contre la Grèce au stade de France, le 19 juin 2023. (MATTHIEU MIRVILLE / MATTHIEU MIRVILLE)

Quelques secondes après avoir salué les supporters présents au stade de France, lundi 19 juin, pour la victoire des Bleus contre la Grèce (1-0), Kylian Mbappé s’est approché de Christopher Nkunku. Les deux ont souri, l’espace d’un instant, en rejouant certainement cette action au bout des quatorze minutes de temps additionnel. Comment ont-ils pu ne pas concrétiser cette occasion en or, alors que la défense grecque avait déserté ?

En d’autres temps, Mbappé n’aurait pas hésité : le numéro 10 des Bleus aurait pris le ballon, foncé vers les buts adverses pour marquer sans pitié. Seul. Mais peut-être son nouveau rôle de capitaine l’a-t-il incité à laisser le ballon à Nkunku, pour qu’il puisse tenter de marquer son premier but en Bleu. Mbappé rappelait d'ailleurs l'essentiel après le match au micro de TF1 : "La victoire était le plus important. Elle n’était pas évidente, c'était un petit peu laborieux mais on a tout donné et on est très content de repartir avec une quatrième victoire". Le Bondynois n’a donc pas signé de doublé, après son but sur penalty qui a débloqué la rencontre au retour des vestiaires, mais qu’importe.

Ce soir, il a inscrit son 54e pion pour son 56e et dernier match de cet exercice 2022-2023. Il a ainsi battu le record de Just Fontaine du nombre de buts inscrits par un Français sur une seule saison (53 buts sur la saison 1957-1958). Avant de marquer, Mbappé a pourtant tremblé. Sur sa première tentative sur penalty, le Parisien a tiré sur le côté droit du gardien. Un geste qu’il avait réussi contre Gibraltar (3-0) et trois fois en finale de la Coupe du monde.

23 buts sur ses 21 derniers matchs en Bleu

Cette fois, Odysseas Vlachodimos avait bien anticipé, mais Mbappé a finalement pu tromper le gardien grec de l’autre côté sur une deuxième tentative, car un défenseur adverse était rentré trop vite dans la surface de réparation. Un soulagement pour le capitaine tricolore, qui avait passé une bonne partie de sa première mi-temps à discuter des décisions arbitrales de Mateu Lahoz. Ce dernier s'est longtemps refusé à siffler penalty pour la France malgré des fautes grossières de la part des Grecs.

Malgré tout, Mbappé n’a jamais laissé transparaître le moindre stress et a poussé ses coéquipiers à insister sur les buts adverses. Si les Bleus n’ont pas flambé lors de ces deux matchs contre Gibraltar et la Grèce, ils mettent fin de la meilleure des manières à leur saison et le début de capitanat de Mbappé est pour l’instant parfait : quatre victoires en quatre matchs, zéro but encaissé. "C’est facile de gagner au début. Maintenant, il faut gagner tout le temps", a souri Mbappé sur TF1.

Après ce succès, et son 23e but sur ses 21 derniers matchs avec l’équipe de France, Mbappé va pouvoir prendre des vacances plus que méritées. Il va surtout pouvoir se mettre en retrait quelques jours, avant que son avenir en club ne refasse la Une des journaux. Lors de ce début de rassemblement à Faro, au Portugal pour y affronter Gibraltar, sa volonté de ne pas prolonger son contrat avec le PSG, qui court jusqu’en 2024, a vampirisé l’actualité.

Son futur au centre de l'actualité cet été

Mbappé s’était présenté en conférence de presse jeudi dernier pour ne pas "fuir ses responsabilités de capitaine" et était apparu agacé par les nombreuses questions des journalistes sur son futur, plutôt que sur les Bleus. Dimanche, à la veille du match contre la Grèce, il s’est offert un peu de répit en laissant Griezmann prendre le relai devant la presse. À l’issue de cette longue saison, Mbappé retient la Coupe du monde comme moment le plus marquant. "Ça reste difficile de se dire qu’on a fait partie de l’histoire sans repartir avec la Coupe. On est des compétiteurs. L’histoire, c’est pour les gens qui la racontent. Nous ce qu’on veut, c’est l’écrire", a-t-il expliqué sur TF1. 

Le point final d'une saison sportive inédite et éreintante pour Mbappé. "Les vacances vont faire énormément de bien, (...) il faut que les gens comprennent que c'était une saison extrêmement éprouvante", a poursuivi l'attaquant. L’actualité des prochaines semaines va évidemment tourner autour de lui, alors que la question de son avenir intéresse le PSG, la Ligue 1 tout entière et même le président de la République. Qu’il soit à Paris, au Real Madrid ou ailleurs à l’issue de l’été, Mbappé sait une chose avec certitude : il sera là en septembre pour emmener la France dans la suite de ces éliminatoires, pour la rentrée des Bleus contre l’Irlande. Dans un stade qu’il connaît bien : le Parc des Princes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.