Euro 2021 : le Portugal, le départ d'Ousmane Dembélé, les huitièmes de finale… Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de l'équipe de France

À la veille du troisième match des Bleus face au Portugal, décisif pour l’issue du groupe F, Hugo Lloris et Didier Deschamps se sont présentés en visioconférence de presse, mardi.

Article rédigé par
De notre envoyé spécial à Budapest - Denis Menetrier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Didier Deschamps lors de l'entraînement de l'équipe de France, le 20 juin à Budapest (FRANCK FIFE / AFP)

Un match de très haut niveau. Voilà à quoi s'attend Didier Deschamps pour la rencontre de l'équipe de France, mercredi 23 juin, face au Portugal, au stade Ferenc-Puskas de Budapest, pour terminer la phase de groupes. Présent en visioconférence de presse à la veille de ce match décisif, et au lendemain de la qualification des Bleus pour les huitièmes de finale sans avoir joué, Deschamps a insisté sur les qualités des Portugais, champions d'Europe en titre mais que les Bleus ont dominé à l'automne dernier.

"C'est une des meilleures équipes d'Europe, avec beaucoup de qualité et ce n'est pas la double confrontation (d'octobre et de novembre) qui va me faire penser le contraire", a assuré le sélectionneur français. En octobre, l'équipe de France avait concédé le match nul à domicile (0-0) face à la Seleçao avant d'aller s'imposer un mois plus tard au Portugal grâce à un but de N'Golo Kanté (1-0). 

"Engranger de la confiance en vue des huitièmes de finale"

"Ce sera une autre histoire demain, mais dans l'analyse bien évidemment qu'on va s'en servir", a confirmé Deschamps. "On doit s'appuyer sur ce qui a été fait par le passé, ça nous sert de repères, d'expérience", a de son côté expliqué Hugo Lloris, également présent en visioconférence de presse, avant de nuancer : "Mais c'est une autre compétition avec d'autres enjeux. Les Portugais doivent assurer la qualification et ça passe par un résultat positif."

Autrement dit, les Portugais seront motivés après leur lourde défaite face à l'Allemagne (2-4), à l'Allianz Arena de Munich samedi dernier, tandis que les Français chercheront à "continuer sur [leur] bonne dynamique et engranger de la confiance en vue de la nouvelle compétition qui commencera en huitièmes de finale", comme l'a annoncé Hugo Lloris. Pour ce match, Didier Deschamps pourra compter sur l'ensemble de son groupe, moins Ousmane Dembélé, qui a dû déclarer forfait pour le reste de l'Euro en raison d'une grave blessure.

La tentation du changement

L'ailier du FC Barcelone a quitté ses coéquipiers hier, "un moment triste pour lui et pour le groupe parce qu'on perd un atout offensif", comme l'a souligné Deschamps. Avec un groupe de 25 joueurs prêts à débuter mercredi, le sélectionneur pourrait effectuer quelques changements, mais tout en gardant une ossature solide. Car l'équipe de France joue la première place du groupe F demain.

Et vu leurs adversaires potentiels en cas de deuxième place (Angleterre, République tchèque) ou de troisième place (Belgique, Pays-Bas), les Bleus auront tout intérêt à remporter ce match face au Portugal pour éviter de trop penser au résultat de l'Allemagne contre la Hongrie. "Aujourd'hui, on a l'assurance d'être en huitièmes, ce qui nous offre une certaine tranquillité. (…) Mais on doit aller faire le meilleur résultat possible demain", a expliqué Didier Deschamps. "Terminer avec un résultat positif", voilà le souhait de Lloris. Pour aborder plus sereinement le reste de la compétition.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.