Euro 2021 : quels sont les adversaires possibles pour l'équipe de France en huitièmes de finale ?

Qualifiés lundi avant même de jouer leur troisième match de poule, les Bleus connaissent déjà certains adversaires potentiels pour leur huitième de finale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Kylian Mbappé contre la Hongrie, samedi 19 juin, à Budapest. (BERNADETT SZABO / POOL / AFP)

C'est devant leur télévision, à Budapest, que les Bleus ont appris lundi 21 juin leur qualification en huitièmes de finale de l'Euro 2021. Avec quatre points, la France est assurée de figurer dans les seize dernières équipes en lice. En fonction de son résultat mercredi 23 juin contre le Portugal, elle peut déjà deviner ses adversaires potentiels en huitièmes de finale. On vous explique tout.

La Suisse ou l'Ukraine en cas de première place

Les Suisses pendant leur rencontre face à la Turquie (3-1), dimanche 20 juin, à Bakou. (ORANGE PICTURES / ORANGE PICTURES / AFP)

Actuellement en tête du groupe F, l'équipe de France a son destin entre les mains. Une victoire contre le Portugal lui garantirait cette première place tout comme un match nul cumulé à une défaite ou un nul de l'Allemagne contre la Hongrie.

Si les Bleus conservent cette première place, ils n'auraient plus que deux adversaires possibles : la Suisse et l'Ukraine. Avant le début de la compétition, on savait que le vainqueur du groupe F, celui de la France, jouerait en huitièmes de finale le troisième du groupe A (Suisse), B ou C (Ukraine). Mais les combinaisons mettant le troisième du groupe B (la Finlande) sur la route des tricolores ne sont plus réalisables. Il y a donc quatre chances (sur sept combinaisons encore réalisables) que les champions du monde en titre affrontent la Suisse et trois chances pour que ce soit l'Ukraine.

Dans ce cas de figure, les Bleus joueraient leur huitième de finale à Bucarest (Roumanie), lundi 28 juin, avant un éventuel quart de finale le vendredi 2 juillet à Saint-Pétersbourg (Russie). 

L'Angleterre ou la République tchèque en cas de deuxième place

Phil Foden et Harry Kane (de gauche à droite) contre l'Ecosse, à Wembley, vendredi 18 juin. (MATT DUNHAM / POOL / AFP)

Assurée d'être qualifiée, l'équipe de France n'a encore aucune certitude sur sa place dans le groupe F. Pour terminer deuxièmes, les Bleus doivent faire un nul contre le Portugal pendant que l'Allemagne domine la Hongrie ou alors une défaite face au Portugal tandis que l'Allemagne fait nul ou perd contre la Hongrie, sans que celle-ci remonte sa différence de buts (+1 pour la France et -3 actuellement pour la Hongrie).

S'ils devaient finir deuxièmes du groupe F, les joueurs de Didier Deschamps seraient opposés au premier du groupe D, soit l'Angleterre soit la République tchèque. À égalité de points (4), les deux sélections se défient mardi 22 juin au soir (21 heures).

Dans ce scénario, la rencontre aurait lieu à Wembley (Londres), mardi 29 juin, avant un éventuel quart de finale à Rome (Italie) le samedi 3 juillet. 

La Belgique ou les Pays-Bas en cas de troisième place

Matthijs de Ligt, Memphis Depay et Denzel Dumfries (de gauche à droite), pendant le match face à la Macédoine du Nord, lundi 21 juin, à Amsterdam. (KENZO TRIBOUILLARD / POOL / AFP)

Pour que la sélection française termine troisième de son groupe, elle doit s'incliner contre le Portugal et que dans le même temps, il n'y ait pas de match nul entre l'Allemagne et la Hongrie. Si la Hongrie l'emporte, il faudrait de plus qu'elle ait une meilleur différence de buts que les Bleus pour reléguer ces derniers à la troisième position.

Dans ce cas de figure, la France aurait trois chances sur quatre de jouer les Pays-Bas, premiers du groupe C, et une chance de défier la Belgique, en tête du groupe B.

Face aux Bataves, le huitième aurait lieu dimanche 27 juin à Budapest (Hongrie) avant un éventuel quart de finale à Bakou (Azerbaïdjan) le samedi 3 juillet. Si cela devait être contre la Belgique, la rencontre se déroulerait à Séville (Espagne) dimanche 27 juin avant un potentiel quart à Munich (Allemagne), vendredi 2 juillet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.