Un jour, un joueur. Samuel Umtiti, le défenseur taulier de l'équipe de France

L'international français a inscrit le but de la qualification contre la Belgique en demi-finale de Coupe du monde. Un but qui renforce son importance dans l'effectif de l'équipe de France.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Qualifiée pour la finale de la Coupe du monde, l'équipe de France s'appuie sur une défense de fer. Seulement quatre buts encaissés depuis le début de la compétition, dont trois en huitième de finale contre l'Argentine. Et, des défenseurs qui se sont mués en buteur : Benjamin Pavard contre l'Argentine, Raphaël Varane en quart face à l'Uruguay et Samuel Umtiti en demi-finale contre les Belges, mardi 10 juillet. Son coup de tête à la 51e a offert la victoire aux Bleus, 1-0.

Titulaire indiscutable au FC Barcelone

Umtiti avait pourtant mal débuté son Mondial. Lors du premier match contre l'Australie, il avait provoqué un penalty en commettant une main dans la surface de réparation. Sans incidence, puisque les Bleus s'étaient imposés 2-1, mais pas l'idéal pour se mettre en confiance. Depuis, Samuel Umtiti réalise un sans-faute. 

Le joueur aux 24 sélections en équipe de France est devenu un taulier, notamment depuis son transfert au FC Barcelone à l'été 2016. En deux saisons, il s'est imposé comme un titulaire indiscutable et l'un des meilleurs défenseurs au monde. Il réalise son rêve de jouer aux côtés de Lionel Messi. Son entraîneur dit d'Umtiti qu'il est "vital et extraordinaire" pour le Barça. Les dirigeants croient en lui. Sa clause de départ a été fixée à ... 500 millions d'euros.

Du club de quartier à l'équipe de France

Samuel Umtiti est le seul joueur tricolore, avec Steve Mandanda, à ne pas être né en France. Dernier d’une famille de quatre enfants originaire du Cameroun, il s'installe à Lyon à son arrivée en France. À l’âge de 5 ans, il joue au foot dans un club de quartier, avant d’intégrer l’Olympique lyonnais trois ans plus tard. D'abord comme attaquant, puis il devient milieu de terrain pour finir défenseur. Il fait ses premiers pas avec les professionnels en 2011 et prend une place prépondérante dans l’équipe au point d'en devenir le capitaine.

En équipe de France, son parcours est plus laborieux. Il parvient à se faire une place dans la liste des 23 joueurs sélectionnés pour l'Euro 2016 grâce à la blessure de deux défenseurs, Jérémy Mathieu et Raphaël Varane. Aujourd’hui, Umtiti et Varane forment une charnière extrêmement solide, qui aura à cœur de le prouver en finale dimanche à Moscou, contre la Croatie.

Le défenseur Samuel Umtiti célèbre son but contre la Belgique, en demi-finale de la Coupe du monde le 10 juillet
Le défenseur Samuel Umtiti célèbre son but contre la Belgique, en demi-finale de la Coupe du monde le 10 juillet (CHRISTOPHE SIMON / AFP)