Coupe du monde 2018 : les Russes désintéressés ?

Alors que le 14 juin commence le Mondial de football en Russie, le pays ne fait pas preuve d'un très grand intérêt, pour la discipline comme pour l'événement.

Voir la vidéo
FRANCE 2

À deux pas de la place Rouge, au cœur de Moscou, en Russie, les supporters argentins sont comme chez eux. Ils chantent à la gloire de leur équipe nationale, des supporters iraniens leur répondent à quelques rues de là. À l'heure du Mondial, Moscou, c'est un peu la tour de Babel. Tout le monde est réuni par la passion du football. Tout le monde, sauf peut-être les Russes. Car sur place, l'enthousiasme est plutôt modéré. L'équipe nationale de Russie est seulement 70e au classement de la Fifa, certains lui promettent une élimination au premier tour. En Russie, le sport national est plutôt le hockey sur glace.

L'engouement prendra-t-il de l'ampleur ?

Dans les boutiques de souvenirs, les produits de la Coupe du monde sont largement exposés, mais n'attirent pas beaucoup les Russes. Pour trouver un peu de passion, il faut aller à la rencontre de certains jeunes Russes amoureux de football, sport qu'ils pratiquent sur des petits terrains fermés. Eux sont impatients contrairement à une grande partie de leurs compatriotes. Certains veulent croire que l'engouement national peut encore grandir. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers, le 13 juin 2018, devant le stade Loujniki de Moscou, un de ceux qui accueilleront la Coupe du Monde de football.
Des policiers, le 13 juin 2018, devant le stade Loujniki de Moscou, un de ceux qui accueilleront la Coupe du Monde de football. (KAI PFAFFENBACH / REUTERS)