Ligue 1 : trois choses à savoir sur Gianluigi Donnarumma, le nouveau gardien du PSG

Le jeune gardien italien s'est engagé mercredi au Paris Saint-Germain pour cinq ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le gardien italien Gianluigi Donnarumma lors du match de l'Euro 2021 face à la Turquie, le 11 juin 2021. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

En fin de contrat avec l'AC Milan, Gianluigi Donnarumma, 22 ans, a choisi le PSG pour poursuivre sa carrière, mercredi 14 juillet. Le jeune portier a brillé en Serie A pendant six années avec les Rossoneri avant de remporter l'Euro 2021 avec l'Italie, en étant élu meilleur joueur du tournoi. Voici trois choses à savoir sur la nouvelle recrue parisienne.

Il a battu des records de précocité

À 14 ans, il avait déjà tout d'un grand. C'est d'ailleurs l'âge auquel le gamin de Castellammare di Stabia, qui a toujours été surclassé, a commencé à s'entraîner avec l'équipe première du Milan AC. Le 25 octobre 2015, alors âgé de seulement 16 ans et 8 mois, le jeune gardien a disputé son premier match en Serie A face à Sassuolo, à la place de l'expérimenté Diego López, faisant de lui le portier le plus jeune à débuter dans la compétition.

Malgré le retour de blessure du gardien espagnol, Donnarumma s'est très vite imposé comme titulaire indiscutable à son poste. Et il faut le dire, pour ses premières apparitions, les résultats sont au rendez-vous, avec notamment une finale de Coupe d'Italie dès sa première année. Moins d'un an plus tard, le 27 août 2016, "Gigio" est sélectionné par Giampiero Ventura, devenant à 17 ans et 6 mois le plus jeune joueur convoqué en équipe nationale depuis 1911. Pour son premier match, il remplace Gianluigi Buffon à la pause de France-Italie, le 1er septembre 2016.

Donnarumma n'avait que 21 ans, 4 mois et 26 jours lorsqu'il a fêté ses 200 matchs joués avec l'AC Milan. Un nouveau record de précocité dans l'histoire du club, puisqu'il devance Paolo Maldini, Gianni Rivera et Franco Baresi. À titre de comparaison, Gianluigi Buffon avait 23 ans lorsqu'il a fêté ses 200 "capes" sous le maillot de la Juventus.

Il est souvent désigné comme l'héritier de Gianluigi Buffon 

Les deux gardiens ne partagent pas que le même prénom et la même nationalité. À l'image de son modèle dans le passé, Gianluigi Donnarumma est présenté comme l'un des plus grands gardiens des années à venir. Sur les 37 rencontres disputées en championnat cette saison, il a réalisé 14 clean-sheets (matchs sans encaisser de but). De quoi être désigné meilleur gardien de Serie A.

Depuis sa première sélection en équipe nationale, il n'a jamais pris plus d'un but par match. "Gigio Donnarumma est un grand champion qui fait un beau parcours", a commenté Buffon dans les colonnes de Il Giornale. "Sur ses adieux à Milan, je ne me permettrai pas de porter un jugement car je ne connais pas l'histoire. S'il a pris cette décision, il doit avoir de bonnes raisons."

Il a connu des relations tumultueuses avec le club lombard

Formé en partie à Milan, Gianluigi Donnarumma n'a jamais nié l'affection qu'il porte au club depuis son enfance. Mais après avoir connu des jours merveilleux, l'histoire d'amour entre les tifosi rossoneri et le gardien s'est quelque peu ternie avec les années.

Le point de bascule a eu lieu à l'intersaison 2017 : le portier a d'abord refusé de prolonger avec le club pour des raisons financières. En colère, les supporters l'ont renommé "Dollarumma" et ont balancé de faux billets sur sa zone de but lors de la rencontre Pologne-Italie à l'Euro espoirs. Perçu comme un traître, il a alors subi un bon nombre d'insultes et de moqueries de la part des fans du club lombard.

Plus récemment, le 2 mai 2021, Gianluigi Donnarumma a été pris à partie par certains ultras lors d'un entraînement. En cause, à nouveau, la non-prolongation de son contrat et la crainte des supporters de le voir filer à Turin. Les fans ont alors exigé du joueur de ne pas disputer le match face à la Juventus, pourtant décisif pour jouer la Ligue des champions l'année suivante.

Sa maturité, louée depuis longtemps malgré son jeune âge, et ces expériences l'ont-elles suffisamment préparé pour le PSG ? Il le faudra : Sirigu, Areola, Trapp et Buffon s'y sont cassés les dents avant lui. Et Keylor Navas, élu meilleur gardien de Ligue 1, sera difficile à déloger des cages parisiennes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers AC Milan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.