Euro 2021 : l’Italie renverse l’Angleterre et remporte aux tirs au but le deuxième Euro de son histoire

L'Italie s'est imposée aux tirs au but face à l’Angleterre à Wembley (1-1, 3-2 t.a.b.) dimanche, malgré l'ouverture du score des Anglais et un stade acquis à leur cause.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
L'Italie, championne d'Europe 2021 ! (MICHAEL REGAN / POOL)

It’s coming Rome. Au grand dam de tous les supporters anglais, qui entonnent depuis plusieurs semaines l’hymne "It’s coming home", l’Italie s’est imposée en finale de l’Euro ce dimanche 11 juillet face à l’Angleterre, pourtant chez elle dans son stade de Wembley, à Londres (1-1, 3-2 t.a.b.). Pour remporter le deuxième Euro de son histoire après celui de 1968, la Nazionale a dû batailler 120 minutes pour abattre les Three Lions devant 65 000 Anglais dépités à l’issue de la séance des tirs au but.

Contrairement à la demi-finale où Jorginho avait inscrit le tir au but victorieux, l’Italie s’en est cette fois remise à son gardien, Gianluigi Donnarumma, auteur de deux arrêts décisifs sur les tentatives des jeunes anglais Jadon Sancho et Bukayo Saka. À l’heure de jeu, la Nazionale semblait pourtant bien mal embarquée, menée au score et sans idées face au bloc anglais. Le choix de Gareth Southgate, le sélectionneur des Three Lions, de mettre en place une défense à trois avec deux pistons fonctionnant à la perfection face aux offensives prévisibles des joueurs de Roberto Mancini.

Un début de match italien totalement raté

Stériles dans le jeu, les Italiens s’en sont remis aux coups de pied arrêtés. Sur un corner venu de la gauche, Leonardo Bonucci jouait les opportunistes et égalisait pour la Squadra Azzurra alors que Jordan Pickford venait de repousser la tentative de la tête de Marco Verratti (67e). Une égalisation qui a refroidi Wembley et réchauffé le cœur des 1000 Italiens présents dans le stade ce soir. Surtout, ce but a redonné de l’énergie aux joueurs de la Nazionale qui butaient sur le mur anglais depuis le début de la rencontre. 

D’autant plus que les joueurs de Gareth Southgate avaient décidé de faire le dos rond après l’ouverture du score la plus rapide de l’histoire des finales de l’Euro. Dès la 2e minute du match, sur un centre de Kieran Trippier, Luke Shaw reprenait parfaitement le ballon de volée et trompait Donnarumma sur la seule frappe cadrée anglaise dans ce match. Cueillis d’entrée, les Italiens étouffaient ensuite les Three Lions (20 tirs à 6) sans trouver l’ouverture avant l’égalisation de Bonucci.

Un deuxième Euro après deux échecs en finale

Federico Chiesa, Italien le plus dangereux ce soir, ne trouvait pas le cadre (35e) et butait ensuite sur un Pickford vigilant (62e), avant que Domenico Berardi, entré en cours de jeu, ne voie sa reprise de volée passer largement au-dessus des buts anglais (73e). Après avoir subi et cédé le ballon aux Espagnols en demie, l’Italie a remporté cette finale en revenant à ses principes de jeu, établis par Roberto Mancini avec succès depuis son arrivée à la tête de la sélection en 2018. Elle a surtout fait preuve d’une immense force collective, incarnée par le duo Bonucci-Chiellini, et a réalisé l’exploit de faire taire tout un stade de 65 000 personnes.

Pourtant, la séance de tirs au but semblait aussi mal partie que le début du match pour les Italiens après l'échec d'Andrea Belotti. Mais le raté de Marcus Rashford sur le poteau puis les deux arrêts de Gianluigi Donnarumma face à Jadon Sancho et Bukayo Saka leur ont offert la victoire. Pour la deuxième fois de son histoire, la Squadra Azzurra remporte l’Euro après des échecs en finale en 2000 face à la France (1-2 a.p.) et en 2012 contre l’Espagne (0-4).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.