REPLAY - Handisport, esport, climat, inclusivité : les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, une occasion en or ?

Publié Mis à jour
Article rédigé par franceinfo
Radio France
À l’occasion de Demain le Sport, le Talk de franceinfo revient sur les enjeux et défis des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Ludo Pauchant reçoit, avec Hugo Capelli, Pauline Déroulède, Jean-Baptiste Alaize, Marcote, Armelle Courtois, César Dugast, Halba Diouf et Samuel Etienne.

Mardi 19 septembre, Demain le Sport revient pour une seconde édition. À l’occasion de l’événement organisé par franceinfo, L’Équipe et France Télévisions, le Talk délocalise son studio au cœur de la Maison de la Radio et de la Musique. 

À quelques mois des Jeux olympiques et paralympiques 2024, Ludo Pauchant, aux côtés d’Hugo Capelli, reçoit des sportifs, experts et acteurs de premier plan pour échanger et débattre sur les enjeux et défis que soulèvent cette compétition internationale qui se déroulera en France l’été prochain.

Quelle place pour le esport et le handisport ?

Un premier temps d’échanges sur la place du handisport et de sa valorisation dans cette compétition, avec Pauline Déroulède, championne de France de tennis-fauteuil et Jean-Baptiste Alaize, athlète paralympique et auteur De l’enfer à la lumière (ed. Michel Lafon).

Ludo Pauchant reçoit également Marc "Marcote" Pardaillé, joueur professionnel de esport chez Gameward. L’esport deviendra-t-il bientôt un sport olympique ?

En 2021, les organisateurs des Jeux olympiques et paralympiques 2024 promettaient les premiers Jeux à “contribution positive pour le climat”. Mais cette promesse est-elle crédible ? César Dugast, du collectif Eclaircies, et Armelle Courtois, vice championne du monde de Kitespeed et co-fondatrice de l’événement Sport for Future, viennent mettre en lumière les enjeux climatiques liés à cette compétition internationale.

Certaines athlètes transgenres sur le banc de touche

Paris 2024 souhaite que ces Jeux lèguent “une société plus inclusive”. Toutefois, la Fédération internationale d’athlétisme a décidé d’exclure, en mars dernier, les athlètes transgenres de la catégorie féminine. Halba Diouf, athlète transgenre qui peut prétendre au niveau national, s’est vue refuser les championnats régionaux et nationaux. Elle vient échanger sur le plateau du Talk du sport face à la transidentité. 

Rejoignez-nous dès 18 heures les lundis et jeudis, et dès midi les mardis sur la chaîne Twitch de franceinfo. Venez échanger et débattre autour des sujets qui marquent l’actualité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.