Cyclisme : échappée extrême à Oman

France 2 poursuit son feuilleton au sultanat d’Oman, où des cyclistes se sont lancés dans une course extrême. Au programme : une distance de 1 000 km à parcourir en moins de cinq jours et sans aucune assistance.

France 2

Il s’est endormi au bord de l’autoroute, assommé par le marchand de sable après plus de 1 000 km de route. 96 heures à pédaler jusqu’à ne plus savoir marcher. Explorer le monde tout en dépassant ses propres limites : telle est la philosophie de l’ultracyclisme, des courses longue distance en parfaite autonomie, comme celle-ci, au cœur du sultanat d’Oman. 80 concurrents sont sur la ligne de départ. Ces cyclistes amateurs ont cinq jours maximum pour parcourir 1 060 km. Le vainqueur va pédaler 43 heures sans dormir. Les derniers mettront quasiment cinq jours.

Les plus endurants et organisés sont récompensés

Jean-Jacques et sa fille Clémence participent pour la deuxième fois à une épreuve de ce genre. Comme tous les participants, ils suivent le parcours sur un GPS. Tous voyagent léger. De l’argent liquide pour se ravitailler, un sac de couchage, une trousse de secours et bien sûr de quoi réparer un pneu crevé. La course récompense les plus endurants et organisés. Le parcours est une longue carte postale au milieu de l’immensité. Le décor ferait presque oublier les efforts. Oman a longtemps fait fructifier ses richesses pétrolières. Le pays mise maintenant sur ses atouts touristiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Oman
Oman (FRANCE 2)