Tour de France 2022 : du Danemark aux Pyrénées en passant par les pavés et L'Alpe d'Huez... Le parcours de la 109e édition masculine dévoilé

Quatre arrivées au sommet dans les Alpes et les Pyrénées sont prévues pour les coureurs qui participeront au 109e Tour de France en juillet 2022.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Le tracé du Tour de France 2022, dévoilé le jeudi 14 octobre 2021. (ASO)

Le parcours du Tour de France Hommes 2022 a été dévoilé, jeudi 14 octobre, à Paris. Pour la 109e édition de la Grande Boucle, les coureurs partiront du Danemark le 1er juillet avant de rejoindre l'Hexagone par le Nord et ses pavés, puis les Vosges et la Planche des Belles Filles. Les grimpeurs se départageront ensuite dans les Alpes et les Pyrénées, avant un ultime contre-la-montre à la veille de l'arrivée à Paris le 24 juillet.

Tracé H

Un grand départ et trois jours au Danemark

Comme prévu en 2021, avant que la crise sanitaire n'oblige les organisateurs à s'adapter et à changer d'itinéraire, le grand départ du Tour de France 2022 se fera du Danemark, qui deviendra le 10e pays à accueillir les coureurs lors de la première étape, et celui le plus au nord du globe : "Ce sera le départ le plus septentrional de l’histoire du Tour. Il y a souvent des critiques quand le Tour part de l’étranger, mais ça permet d’aller chercher de nouveaux fans, de faire rayonner la course et la France", justifie Christian Prudhomme, le directeur de l'épreuve. 

>> DIRECT. Tour de France 2022 : suivez la présentation du parcours de la 109e édition

La première étape, le vendredi 1er juillet, sera un contre-la-montre, dans les rues de Copenhague, la ville la plus cyclable au monde. Lors de la deuxième journée, entre Roskilde et Nyborg, les coureurs traverseront le Grand Belt, un détroit séparant les deux plus grandes îles du Danemark : "Sur les 20 derniers kilomètres de l'étape, 18 se dérouleront au dessus de la mer Baltique, grâce à deux ponts. Il y aura du vent qui pourrait creuser des écarts", explique le patron du Tour de France. La troisième étape, entre Vejle et Sondeborg devrait se terminer au sprint. 

Des étapes piégeuses dans le Nord 

Après une journée de transfert, les coureurs retrouveront l'Hexagone pour une étape piégeuse, entre Dunkerque et Calais, le long de la Côte d'Opale, avec un passage par le cap Gris-Nez, le cap Blanc-Nez et certains monts des Flandres. "Six côtes seront répertoriées au classement de la montagne et il y aura aussi beaucoup de vent au sommet de ces côtes. Ce sera quasiment une classique", analyse Christian Prudhomme. 

>> Tour de France 2022 : du Danemark aux Pyrénées en passant par les pavés et L'Alpe d'Huez... Le parcours de la 109e édition masculine dévoilé

Dès le lendemain, le peloton affrontera les pavés entre Lille et Arenberg, sans pour autant passer par la célèbre trouée. Onze secteurs pavés jalonneront l'étape, dont cinq inédits, jamais empruntés par le Paris-Roubaix ou par le Tour de France. Le célèbre secteur dit du "pont Gibus" sera le dernier de la journée. Cette étape pourrait déjà éliminer des coureurs de la course au général, comme en 2014 lorsque Chris Froome avait dû abandonner après une chute sur les pavés. "Sur les cinq premières étapes, il y en a au moins trois où les coureurs peuvent débourser de nombreuses minutes. Avec les bordures au Danemark, les côtes des caps Gris-Nez et Blanc-Nez, et les pavés, les favoris devront se montrer attentifs à chaque instant pour ne pas perdre le Tour", résume Christian Prudhomme.

Les secteurs pavés prévus lors de la 5e étape du Tour de France 2022 entre Lille et Arenberg. (Amaury Sport Organisation)

Les puncheurs au rendez-vous à Longwy et à la Planche des Belles Filles ?

Le 7 juillet, les coureurs s'élanceront de Binche, en Belgique, en direction de Longwy, en Meurthe-et-Moselle, pour l'étape la plus longue de la 109e édition, avec 220 kilomètres au programme.

Une étape qui devrait plaire aux puncheurs, comme Julian Alaphilippe, dont le profil n'est pas sans rappeler celui de l'étape d'Epernay, en 2019, où le Français s'était emparé du maillot jaune. "Cette étape est vallonnée dans le final, avec la côte du Pulventeux puis celle des Religieuses. On ne fait pas un parcours pour un coureur, mais en revanche, je revendique qu’on fasse un parcours pour un type de coureur, comme les puncheurs. En ce moment, on en a trois d’exception avec Julian Alaphilippe, Wout van Aert et Mathieu Van der Poel", commente Christian Prudhomme. 

Le profil de la fin de la sixième étape du Tour de France 2022 avec une arrivée vallonnée à Longwy. (Amaury Sport Organisation)

Le lendemain, les coureurs affronteront la redoutable Planche des Belles Filles, dans sa version longue comme en 2019, avec 7 kilomètres d'ascension, dont un mur à 20% puis un second à 24%, non asphalté. "La Planche des Belles Filles est un formidable baromètre. Ça creuse peu d’écart, mais ça donne un ordre très précis des forces en présence", affirme le directeur de l'épreuve.

L'arrivée de la 7e étape du Tour de France 2022 à la Planche des Belles Filles. (Amaury Sport Organisation)

La bataille des favoris dans les Alpes 

Le 9 juillet, les coureurs rejoindront la Suisse avec une étape entre Dole et Lausanne, puis entre Aigle et Châtel, avant de profiter d'un jour de repos. Ils reprendront ensuite la route dans les Alpes, avec une étape entre Morzine et Megève le 12 juillet, avant d'attaquer deux journées qui devraient plaire aux grimpeurs. Le 13 juillet, ils affronteront consécutivement les lacets de Montvernier, le col du Télégraphe, le col du Galibier et enfin le col du Granon, qui culmine à 2413 mètres. Le Granon ne sera arpenté par le Tour de France que pour la deuxième fois de l'histoire, après le passage de la course en 1986.

Le profil de la 11e étape du Tour de France 2022 entre Albertville et le Col du Granon. (Amaury Sport Organisation)

Pour la fête nationale, le 14 juillet, le peloton s'élancera de Briançon pour rejoindre l'Alpe d'Huez. Les coureurs grimperont de nouveau le col du Galibier, puis celui de la Croix-de-Fer, avant d'arpenter les 21 lacets de l'Alpe d'Huez pour la première fois depuis 2018.

Le profil de la 12e étape du Tour de France 2022 entre Briançon et l'Alpe d'Huez. (Amaury Sport Organisation)

Les Pyrénées en point d'orgue 

Après trois étapes plus plates entre Bourg-d'Oisans et Saint-Étienne, Saint-Étienne et Mende, puis Rodez et Carcassone, ainsi qu'un jour de repos, les coureurs retrouveront la montagne dans les Pyrénées. Le 19 juillet, ils rallieront Foix depuis Carcassonne, en passant par le Port de Lers et ses 11,4 kilomètres à 7%, puis par le Mur de Péguère, avec 9,3 kilomètres à 7,9%. 

Ils enchaîneront ensuite avec deux arrivées au sommet, à l'altiport de Peyragudes, où Romain Bardet avait triomphé en 2017, puis à Hautacam, à 1520 mètres d'altitude. Sur le parcours, ils croiseront le fer dans le col d'Aspin, le col de Val Louron-Azet, le col d'Aubisque puis dans l'inédit col de Spandelles, avec ses 10,3 kilomètres à 8,3%. 

Le profil de la 17e étape du Tour de France 2022, entre Saint-Gaudens et Peyragudes. (Amaury Sport Organisation)

"Ces deux étapes sont clairement faites pour les prétendants à la victoire finale. Elles sont courtes mais comportent des successions d’ascensions, pour finir avec des pentes très sévères. Les champions n’hésitent plus à partir de loin, donc il peut y avoir des raids impressionnants et le terrain se prête à des renversements de situation", analyse Christian Prudhomme.

Le profil de la 18e étape du Tour de France 2022, entre Lourdes et Hautacam. (Amaury Sport Organisation)

La 19e étape du Tour de France 2022 reliera Castelnau-Magnoac et Cahors, avant qu'un ultime contre-la-montre ne vienne départager les coureurs. Le 23 juillet, ils s'élanceront les uns après les autres pour 40 kilomètres entre Lacapelle-Marival et Rocamadour. Le lendemain, ils rejoindront Paris pour une dernière étape entre La Défense Arena et la traditionnelle arrivée sur les Champs-Elysées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Christian Prudhomme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.