NBA : physique hors norme, performances démentielles… Cinq choses à savoir sur Victor Wembanyama, premier Français n°1 de l'histoire de la draft

Le Français de 18 ans a été sélectionné par les San Antonio Spurs en première position de la draft 2023, jeudi soir.
Article rédigé par Maÿlice Lavorel, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Victor Wembanyama a été sélectionné par les San Antonio Spurs en première position de la draft 2023, jeudi 22 juin, à New York. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

C'était attendu, c'est désormais officiel. Victor Wembanyama a été sélectionné en première position de la draft NBA, dans la nuit du jeudi 22 au vendredi 23 juin, par les San Antonio Spurs. Devenu premier Français de l'histoire à être choisi à cette fameuse position, l'ancien joueur des Metropolitans de Boulogne-Levallois va donc poursuivre sa carrière dans le Texas, sur les traces de Tony Parker. Mais il n'a pas attendu la comparaison avec son illustre aîné pour faire parler de lui. Franceinfo: sport vous liste cinq choses à savoir sur ce phénomène qui agite la planète basket.

Un physique hors du commun

Victor Wembanyama, c'est d'abord un physique qui ne passe pas inaperçu. À 19 ans, il mesure 2,21 mètres, soit cinq centimètres de plus qu'un autre géant du basket tricolore, Rudy Gobert. Le natif de Nanterre s'est toujours démarqué par sa taille. À huit ans, il pointait déjà à 1,70 mètre. Sur une photo partagée par son club formateur, Nanterre, le petit Victor, âgé de 11 ans, et tunique des Spurs sur les épaules, fait déjà presque la même taille que l'entraîneur qui pose à ses côtés.

Surtout, et malgré sa taille, Victor Wembanyama fait preuve d'une mobilité exceptionnelle dans son jeu, mêlant ainsi puissance, technique et agilité. "Par exemple, on n'attend pas forcément d'un grand qu'il mette autant de paniers à trois points dans toutes les positions. Lui, il les met même en mouvement", expliquait le sélectionneur de l'équipe de France Vincent Collet après la performance remarquée de son joueur face à la G-League Ignite en octobre 2022. Ces dernières années, le joueur a beaucoup travaillé pour tenter d'effacer les contraintes de sa taille et tenir le coup physiquement, notamment en NBA. 

Des statistiques démentielles avec Boulogne-Levallois

Avant de rejoindre la NBA, Victor Wembanyama a déjà impressionné cette saison en France. Élu meilleur joueur du championnat en 2023, il a mené le tableau de presque toutes les statistiques de la saison en Betclic Elite. Meilleur marqueur (21,6 points en moyenne, 735 au total), meilleur rebondeur (10,4 en moyenne, 354 au total), meilleur contreur (3 en moyenne, 103 au total), et meilleure évaluation (26), il a fortement pesé dans le jeu et le parcours des Mets.

Le nouveau joueur des Spurs a disputé et remporté le All-Star Game de la LNB en novembre 2022, où il a été sacré MVP (meilleur joueur). Il a également porté Boulogne-Levallois jusqu'à la finale du championnat de France, perdue contre Monaco. "C'est un gagneur, un compétiteur, il est de la race des champions. Il part vers des choses encore plus grandes, nous n'étions qu'une étape pour lui", a reconnu son entraîneur Vincent Collet après le dernier match de la finale.

Déjà adoubé par les plus grands

Il a déjà tapé dans l'œil des grands noms de la balle orange. De nombreuses gloires de la grande ligue nord-américaine ont été bluffées par le prodige français. À commencer par la légende LeBron James. "Personne n'a jamais vu quelqu'un d'aussi grand, aussi fluide et aussi grâcieux que lui sur le parquet", avait expliqué en octobre 2022 le "King", qui a été le premier à qualifier le Francilien "d'extraterrestre""Ce jeune homme est unique [...] Il va changer la NBA et sa franchise. Je ne sais pas si on a déjà vu quelqu'un de si jeune avec ce type de talent", déclarait de son côté Magic Johnson en février, après l'avoir rencontré lors du match de NBA à Paris.

Le jeune Français est aussi reconnu par les stars actuelles de la NBA, comme Kevin Durant, l'un des meilleurs joueurs du monde. "On ne peut même pas le décrire. On ne peut même pas créer quelqu'un comme ça. Même dans NBA Live 99 tu ne pouvais pas créer quelqu'un de 2m21 [...] Comment est-ce que tu deviens quelqu'un qui joue comme ça naturellement au basket ?", s'interrogeait le joueur des Phoenix Suns en octobre dernier.

Un palmarès déjà très fourni

Talent générationnel, Victor Wembanyama a marqué très tôt les esprits. Dès 2018, il est repéré par le média américain ESPN qui le présente comme une "licorne en développement". Toujours surclassé, il fait ses débuts chez les professionnels à 15 ans seulement, avec Nanterre en EuroCoupe. Pour ses deux premières saisons de Betclic Elite, avec Nanterre puis l'Asvel, il rafle deux trophées de meilleur espoir. En juin 2022, quelques mois après ses 18 ans, il est sacré champion de France avec le club de la banlieue lyonnaise.

Rencontre avec le phénomène du basket français, Victor Wembanyama a répondu en exclusivité aux questions de Fabien Lévêque. Vous saurez absolument tout sur ses ambitions, la draft et l'équipe de France de basket.
Entretien exclusif avec Victor Wembanyama Rencontre avec le phénomène du basket français, Victor Wembanyama a répondu en exclusivité aux questions de Fabien Lévêque. Vous saurez absolument tout sur ses ambitions, la draft et l'équipe de France de basket.

Il fait aussi parler de lui à l'international. Il a commencé à se montrer aux yeux du monde lors de la Coupe du monde des moins de 19 ans. Médaillé d'argent avec les jeunes Bleus, il est retenu parmi les meilleurs joueurs de la compétition. Il ne lui faudra qu'un peu plus d'une année supplémentaires pour honorer, à 18 ans, sa première sélection avec les A, contre la Lituanie.

Un duel remarqué face à Rudy Gobert

À 16 ans, Victor Wembanyama avait pu démontrer tous ses talents lors d'un duel amical de haut niveau contre Rudy Gobert et Vincent Poirier. Avec son coéquipier de Nanterre Maxime Raynaud, il avait défié, le temps d'un "deux contre deux", les deux joueurs alors en NBA, respectivement chez les Utah Jazz et les Boston Celtics.

Le jeune prodige avait fait parler son adresse, ses qualités au dribble et au shoot. "Au niveau du talent je pense qu'on n'a jamais vu ça en France et même, franchement j'ai rarement vu ça dans le monde", louait Rudy Gobert sur RMC un mois après le duel. La vidéo, partagée sur le compte Twitter de Nanterre, avait dépassé le million de vues, et participé à faire grimper les attentes autour du Français. Aujourd'hui, tous les projecteurs sont bel et bien tournés vers lui.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.