MotoGP : le Grand Prix de France se tiendra à huis clos

Le Grand Prix de France est maintenu aux dates initiales (14-16 mai), mais se déroulera à huis clos au Mans.

Article rédigé par
Alexandra Lopez - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fabio Quartararo sur le Grand Prix de France en octobre 2020.  (GIGI SOLDANO / DPPI MEDIA)

L'idée d'un Grand Prix de France à huis clos planait déjà sur le paddock depuis quelques jours. Elle est devenue officielle vendredi 30 avril. À la suite des annonces d'Emmanuel Macron, selon lesquelles il faudra attendre le 19 mai pour que les établissements sportifs puissent accueillir 800 personnes en intérieur et 1 000 en extérieur, les organisateurs ont été dans l'obligation d'organiser l'événement à huis clos. Le Grand Prix de France, manche du championnat du monde de MotoGP, se tiendra donc au Mans, du 14 au 16 mai, sans aucun spectacteur. 

"Malgré la présentation aux autorités compétentes de plusieurs propositions, les dates annoncées dans les différentes phases de ce déconfinement ne permettent malheureusement pas d'envisager la présence de spectateurs", est-il annoncé dans le communiqué. 

Une décision difficile puisque l'an dernier l'épreuve française, qui avait été décalée du 9 au 11 octobre, avait pu accueillir une quantité limitée de spectateurs. Le Grand Prix de France devra donc encore attendre avant de pouvoir profiter des deux pilotes tricolores Fabio Quartararo et Johann Zarco respectivement premier et quatrième du championnat. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.