Cet article date de plus d'un an.

Roland-Garros 2023 : quatre Français qualifiés pour le deuxième tour, revivez la première journée

Roland-Garros s'est ouvert dimanche avec le premier tour. Léolia Jeanjean, Ugo Humbert, Corentin Moutet et Lucas Pouille se sont qualifiés pour le deuxième tour. Côté favoris, Stefanos Tsitsipas et Aryna Sabalenka sont aussi au rendez-vous.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Lucas Pouille lors de son match du premier tour, à Roland-Garros, le 28 mai 2023. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Quatre Tricolores qualifiés sur les dix engagés

Première sur le court, Jessika Ponchet a été la première prendre la porte, dominée séchement par l'Argentine Nadia Podoroska en 1h02 (6-0, 6-2). Dans la foulée, Constant Lestienne  Hugo Grenier puis Alizé Cornet ont à leur tour mordu la poussière. Il aura fallu attendre la victoire de Léolia Jeanjean contre Kimberly Birrell pour vivre un premier succès tricolore dans cette édition 2023. Elle a été suivie d'Ugo Humbert et Corentin Moutet. Le dernier ticket français pour le deuxième tour a été composté par Lucas Pouille, tombeur d'un adversaire déjà battu lors des qualifications, mais repêché.

Le conflit russo-ukrainien s'invite porte d'Auteuil

Climat tendu sur le central. La Biélorusse Aryna Sabalenka, numéro 2 mondiale, affrontait l'Ukrainienne Marta Kostyuk. Critique face aux mesures prises par les instances du tennis mondial à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, cette dernière avait déjà refusé de saluer son adversaire russe Anastasia Potapova, jeudi 23 mars, au deuxième tour du WTA 1000 de Miami. Battue séchement, Kostyuk a refusé de saluer son adversaire, sous les sifflets du public. Une réaction peu goûtée par l'Ukrainienne.

Stefanos Tsitsipas en quête de repères

Accroché par le Tchèque Jiri Vesely, 455e au classement ATP, le finaliste de 2021, ne s'est pas totalement rassuré, malgré un gros soulagement. Celui qui reste sur un quart de finale à Monte-Carlo et à Madrid, une demie à Rome et une finale à Barcelone, manque encore de résultats face aux grands noms du circuit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.