Congés des policiers pendant les JO : le syndicat Unité SGP Police va manifester mercredi matin à Paris

Aucun congé ne sera accordé pendant toute la période des jeux, a annoncé par communiqué le ministre de l'Intérieur.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Les policiers n'auront pas de congés pendant les JO de Paris 2024. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Le syndicat de policiers Unité SGP Police appelle à manifester mercredi 10 janvier à Paris, à partir de 9h30 au départ de la place Saint Augustin (8e arrondissement) jusqu'à la place de la Bastille (11e arrondissement), notamment pour protester contre l'absence de congés pour les policiers pendant les Jeux olympiques de Paris l'été prochain, explique le syndicat dans un communiqué. "Ce mercredi 10 janvier, Unité SGP Police organise une action de contestation : 4 bus à impériale et des centaines de collègues".

Dans un courrier daté du 22 décembre, le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin expliquait aux organisations syndicales qu'aucun congé ne sera accordé pendant toute la période des jeux (26 juillet - 11 août) et que les fonctionnaires devront prendre au maximum deux semaines de congés entre le 15 juin et le 15 septembre.

"Pour les agents du ministère de l’Intérieur, aucune garantie sur leurs congés d’été, sur les mesures sociales d’accompagnement, sur le dédommagement de ce suremploi, sur leurs conditions de travail pendant cette période", dénonce le syndicat. "Les personnels qui assurent la sécurité de nos concitoyens et de cet évènement planétaire méritent mieux". 

"Une police oubliée par son ministère, ce sont des JOP 2024 en danger", termine-t-il. Unité SGP Police attend aussi de Gérald Darmanin ou d'un éventuel nouveau ministre de l'intérieur une prime de 1 500 euros pour chaque fonctionnaire qui assurera la sécurité des Jeux olympiques. Le syndicat majoritaire Alliance appelle de son côté à une journée noire le 18 janvier prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.