Paris 2024 : la famille, socle des jeunes athlètes olympiques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
Le 20 Heures vous propose de retrouver les élèves de l'INSEP, les futurs grands sportifs professionnels français. Ils partagent leur temps entre leur cursus scolaire et leur entraînement. Même à distance, le soutien de leur famille est extrêmement important. Derrière tout champion, il y a une mère ou un père qui tremble.
Paris 2024 : la famille, socle des jeunes athlètes olympiques Le 20 Heures vous propose de retrouver les élèves de l'INSEP, les futurs grands sportifs professionnels français. Ils partagent leur temps entre leur cursus scolaire et leur entraînement. Même à distance, le soutien de leur famille est extrêmement important. Derrière tout champion, il y a une mère ou un père qui tremble. (france 2)
Article rédigé par France 2 - J. Lonchampt, B. Poulain, E. Martin, Y. Moine, C. Brunet, G. Ricciuti, P. Brame
France Télévisions
France 2
Le 20 Heures vous propose de retrouver les élèves de l'INSEP, les futurs grands sportifs professionnels français. Ils partagent leur temps entre leur cursus scolaire et leur entraînement. Même à distance, le soutien de leur famille est extrêmement important. Derrière tout champion, il y a une mère ou un père qui tremble.

Depuis septembre, France Télévisions suit six athlètes qui préparent les Jeux olympiques. La famille tient un rôle déterminant. Il y a 10 ans, les jumelles Charlotte et Laura Tremble ont dû faire un choix : rester dans l’Oise, ou intégrer l’équipe de France de natation loin des parents. Elles ont choisi de quitter le cocon familial à 15 ans, direction Paris. La famille ne loupe jamais une compétition en tribune ou devant la télé, comme lors des JO de Tokyo. À travers les appels et les messages, les parents ne sont jamais loin. 

Mère et préparatrice sportive 

La famille est une source de motivation. Le sauteur en longueur Erwan Konaté est entrainé par Virginie, sa maman, ex-athlète de haut niveau et préparatrice physique. À chaque fois, pour voir son fils, Virginie Konaté fait l'aller-retour depuis Amiens. En compétition, la présence de Virginie est devenue capitale. Le père d'Erwan aussi a fait le déplacement. Pour gérer la frustration, les parents sont les premiers confidents. Avant de vite regagner l’internat, Erwan vient glaner quelques minutes en famille. Pendant un instant, le champion redevient un enfant qui veut rendre fier ses parents.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.