Paris 2024 : dénonçant des "zones d'ombre" dans l'organisation des JO, le député LR Aurélien Pradié demande une commission d'enquête

Publié
Durée de la vidéo : 10 min
Paris 2024 : dénonçant des "zones d'ombre" dans l'organisation des JO, le député LR Aurélien Pradié demande une commission d'enquête
Article rédigé par France 2 - G. Daret
France Télévisions
Aurélien Pradié, député Les Républicains (LR) du Lot, était l'invité des "4 Vérités" sur France 2, mercredi 6 mars.

Vendredi 26 juillet, la cérémonie d'ouverture marquera le début des Jeux olympiques (JO) et paralympiques de Paris 2024. "Depuis le début, il y a des zones d'ombre dans cette organisation des JO, et je le dis très clairement", affirme Aurélien Pradié, député Les Républicains (LR) du Lot, dans les "4 Vérités" sur France 2, mercredi 6 mars.

"Elles sont financières d'abord. Nous le voyons au fur et à mesure du temps : nous découvrons à peu près tous les jours quelques millions d'euros, ici ou là, qui sont consacrés à des missions que l'on n'avait pas anticipées", expose le député LR. "Les zones d'ombre, elles sont sécuritaires aussi. J'ai fait partie de ceux qui, dès le début, ont dit : 'Nous devons avoir toute la vérité sur l'état sécuritaire de notre pays'", poursuit Aurélien Pradié.

"Il ne faut pas gâcher cette fête des JO"

"Je pense que nous devrions avoir une commission d'enquête" sur l'organisation des Jeux, estime le député LR. "Je suis un partisan des JO, mais la tâche est trop rude, l'impréparation paraît si grande, que nous devons aujourd'hui enquêter sur les conditions financières et sécuritaires", poursuit-il. "Je ne le dis pas pour être un pisse-froid, comme l'expression pourrait pousser à le dire aussi brutalement, mais je le dis simplement parce que l'affaire est trop grave, et il ne faut pas gâcher cette fête des JO", assure-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.