REPLAY. Après les JO, "maintenant, c'est repos !" : revivez l'interview sur France 2 des judokas en or Clarisse Agbégnénou et Teddy Riner

Les deux champions olympiques ont répondu aux questions de Karine Baste-Régis lors du "20 heures" de France 2. Ils sont revenus sur le remarquable parcours de l'équipe de France de judo aux Jeux olympiques de Tokyo. 

Ce qu'il faut savoir

Ils sont de retour des Jeux olympiques de Tokyo avec des médailles dans leurs bagages. Les deux judokas français Teddy Riner et Clarisse Agbégnénou étaient les invités, lundi 2 août, du "20 heures" de France 2. Ils ont répondu en direct aux questions de Karine Baste-Régis sur les remarquables performances de l'équipe de France de Judo aux JO

Accueillis à Paris par un bain de foule. Arrivés en France lundi matin, les judokas se sont offert dans l'après-midi un bain de foule au village olympique installé sur la place du Trocadero, à Paris. 

Une médaille d'or historique dans l'épreuve mixte par équipes. En battant le Japon, pourtant grand favori de l'épreuve (inédite) mixte par équipes, les judokas tricolores, emmenés par Teddy Riner et Clarisse Agbégnénou, ont conclu de la plus belle des manières leur tournoi olympique.

 Clarisse Agbégnénou sacrée championne olympique en individuel, Riner en bronze. La judokate a également décoché l'or dans la catégorie des moins de 63 kg. La quintuple championne du monde et d'Europe a ainsi ajouté à son palmarès le seul titre qui lui manquait. De son côté, Teddy Riner est allé chercher la médaille de bronze dans la catégorie des plus de 100 kg. Double tenant du titre, le Français s'est incliné en quarts de finale, mais a su se remobiliser pour grimper sur la troisième marche du podium. 

 Huit médailles au total pour le judo français. Deux médailles d'or, trois en argent et trois en bronze. Les judokas français ont réussi leurs Jeux olympiques. "On a fait une très jolie campagne", salue Larbi Benboudaoud. "On va savourer ces médailles (...) même si je dis qu'il y aurait pu en avoir un peu plus en or", souligne le patron de l'équipe de France de judo, les yeux rivés vers les JO de Paris en 2024.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #JUDO

20h39 : "On était enfermés dans le village, on n'a pas vu [l'engouement]. Là, ils nous l'ont rendu, c'était quelque chose de magique !"

Invitée du 20 heures de France 2, Clarisse Agbégnénou est revenue sur l'accueil réservé aux champions olympiques dans une fan-zone installée cet après-midi sur la place du Trocadéro.

20h33 : Les performances du judo français peuvent-elles laisser augurer d'une belle moisson de médailles lors des JO de Paris en 2024 ? "Houlala, pour l'instant, l'objectif précis c'est de prendre du repos. Mais si je monte sur Paris, c'est pour aller chercher l'or olympique", glisse Teddy Riner.

20h28 : "Je suis venue sereine, même si j'ai eu des petites frayeurs, des questionnements. Quand je suis arrivée sur le tatami, je me suis dit : 'Clarisse, tout peut arriver aujourd'hui, c'est ta revanche !'"

Clarisse Agbegnenou est revenue sur son titre olympique dans sa catégorie des -63 kg.

20h26 : "Il y a encore un peu d'adrénaline, mais on est quand même bien fatigués !"

Invité du JT de 20 heures de France 2 à peine revenu dans l'Hexagone, Teddy Riner avoue être un peu affecté par la fatigue : il faut dire qu'il est un peu plus de 3 heures du matin à Tokyo !

20h24 : Teddy Riner et Clarisse Agbégnénou sont les invités du "20 heures" de France 2. Suivez leur interview en direct et en vidéo ici même.

20h12 : Vingt heures ! Voici le point sur l'actualité :

L'Allemagne va proposer un rappel vaccinal contre le Covid-19 à partir du 1er septembre aux populations âgées et vulnérables, ainsi qu'aux personnes qui n'ont pas reçu de vaccin à ARN messager (Pfizer-BioNTech ou Moderna).

Les deux judokas français Teddy Riner et Clarisse Agbégnénou sont les invités du "20 heures" de France 2. Vous pourrez suivre leur interview en direct et en vidéo ici même.

• Le Français Jean Quiquampoix a remporté la médaille d'or du pistolet à 25 mètres tir rapide, et les Bleus ont obtenu la médaille de bronze au concours complet en équitation. Déception en revanche pour le porte-drapeau Samir Aït Saïd, quatrième aux anneaux.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé de nouvelles mesures pour tenter d'endiguer les violences conjugales. Au total, 102 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en 2020.